Jeudi 27 juin 2019 | Dernière mise à jour 04:06

Impôts Johnny Hallyday rattrapé par le fisc

Un redressement fiscal de 9 millions d'euros a été notifié à Johnny Hallyday au terme d'une enquête de la brigade nationale des enquêtes fiscales, affirme Le Canard Enchaîné dans son édition à paraître mercredi.

Johnny Hallyday rattrapé par le fisc.

Johnny Hallyday rattrapé par le fisc. Image: ARCHIVES/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'hebdomadaire révèle dans son édition de mercredi que l'artiste français, qui connaît depuis plus de trente ans des démêlés avec le fisc français, est rattrapé par un redressement fiscal de 9 millions d'euros.

Contacté mardi soir, le service de presse de Johnny Hallyday a indiqué "n'avoir aucun commentaire à faire pour le moment". Le chanteur devait donner mardi soir à Los Angeles le coup d'envoi de sa tournée 2012 marquant son retour sur scène depuis ses ennuis de santé.

Joint par Le Canard Enchaîné, le fondé de pouvoir du chanteur, Pierric Carbonneaux Le Perdriel, s'est refusé à tout commentaire, ajoutant, selon le journal, qu'"(il) quitte toutes (ses) fonctions dans les sociétés de Johnny Hallyday dans un délai d'un mois".

Une société au Libéria

L'hebdomadaire affirme que l'enquête, déclenchée en décembre 2010, a révélé un "réseau complexe de sociétés au fonctionnement plutôt baroque", notamment des transferts d'actifs au Luxembourg vers une société dont les actionnaires comptent une autre entité domiciliée au Libéria.

Le chanteur, qui connaît depuis plus de trente ans des démêlés avec le fisc français, s'est installé en 2007 en Suisse dont il dépend pour ses revenus personnels. Les activités artistiques et commerciales en France, relèvent toujours de l'administration française. (afp/nxp)

Créé: 24.04.2012, 20h03


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.