Vendredi 22 septembre 2017 | Dernière mise à jour 04:29

Champs-Elysées Julien Courbet: «On pensait qu'on se faisait tirer dessus»

L'animateur de RTL et C8 a vécu de près la fusillade survenue jeudi soir, à Paris. Il raconte avoir eu «très peur».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Jeudi soir, l'animateur de C8 Julien Courbet mangeait en famille dans un restaurant situé non loin de la fusillade sur les Champs Elysées.

«Il y a eu un vrai mouvement de panique, a expliqué le présentateur sur CNews. Les tables tombaient, les verres partaient dans tous les sens.»

«On pensait qu'on se faisait tirer dessus», ajoute-t-il, visiblement encore sous le coup de l'émotion.

Il explique également avoir alors repéré une issue de secours: «J'ai pris ma famille et on s'est embarqué dans ce couloir (...) Nous sommes montés dans les escaliers. Là, j'ai eu très peur.» (Le Matin)

Créé: 21.04.2017, 07h28


Sondage

Espagne: la Catalogne doit-elle devenir un Etat indépendant?




Sondage

Selon vous, que doit faire Trump face à la Corée du Nord?





Sondage

Etes-vous satisfait par l'élection d'Ignazio Cassis au Conseil fédéral?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters