Lundi 6 avril 2020 | Dernière mise à jour 19:55

France La dernière volonté de Michou sera-t-elle respectée?

Alors que le prince bleu de Montmartre avait clairement fait savoir qu'il souhaitait que son établissement meure avec lui, il pourrait finalement en être autrement.

Michou est décédé le 26 janvier dernier.

Michou est décédé le 26 janvier dernier. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les fans de Michou seront ravis d'apprendre que le cabaret du prince bleu de Montmartre restera ouvert, au moins jusqu'au mois de juillet. C'est sur la page Facebook des Michettes de Chez Michou qu'a été annoncée la bonne nouvelle.

«Il y aura peut-être du changement après juillet»

«Le cabaret reste ouvert et l'ensemble des représentations est maintenu», a-t-il été posté sur la page en question. Cependant, une légère ombre au tableau: « il y aura peut-être du changement après juillet.»

En effet, Michou ne souhaitait pas que son cabaret reste ouvert après son trépas, et il est fort possible que celui-ci ferme donc après les derniers engagements remplis. «Lorsque j’aurai tiré ma révérence, je souhaite que mon cabaret ferme définitivement ses portes. Je veux que cette maison disparaisse avec moi. Cela peut paraître prétentieux, mais le cabaret ne me survivra pas », écrivait en effet la légende du cabaret dans ses mémoires, publiées en 2017.

Il reste à savoir si cette volonté sera entendue.

Cover Media et Lematin.ch

Créé: 13.02.2020, 19h26

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.