Vendredi 14 décembre 2018 | Dernière mise à jour 12:33

Collecte Lauriane Gilliéron milite pour les chats

Après Los Angeles et avant Paris, la Miss devenue actrice était présente samedi au stand dressé à Neuchâtel par SOS Chats, une association cambriolée il y a une semaine.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lauriane Gilliéron (34 ans) et le refuge «SOS Chats» de Noiraigue (NE), c’est une complicité initiée par Tomi Tomek, pasionaria infatigable de la cause animale. Sacrée en 2005, la très jolie Vaudoise de Prilly (VD) a mis George Clooney et Matt Damon dans sa boîte à souvenirs. Samedi à la place Pury de Neuchâtel, elle a milité pour «SOS Chats».

L’actrice n’a pas joué la femme d’un banquier comme dans la série «Quartier des banques» de la RTS (tournage de la seconde saison prévu l’an prochain). Végétarienne, Miss Suisse 2005 est au naturel quand elle se met au service de la cause animale.

Une présence devenue indispensable

Sa présence au stand dressé à Neuchâtel pour la Journée des animaux sans foyer était annoncée. Mais un événement désagréable l’a rendue plus indispensable encore: le cambriolage du refuge de SOS Chats à Noiraigue, une semaine auparavant. Une sacré tuile pour Tomi Tomek et son équipe, qui ont posé une cagnotte à leur stand, dévolu aussi à la Fondation Brigitte Bardot dont Tomi est déléguée pour la Suisse depuis cette année.

Les cambrioleurs qui ont cisaillé deux grillages et fracturé une fenêtre ont emporter 60’000 francs. Pour le refuge aux 107 chats, la perte est immense: les 60’000 francs dérobés équivalent à six mois de fonctionnement en salaires, en nourriture et en soins.

Tandis que la police poursuit son enquête, il s’agit de motiver les donateurs: «Le refuge ne fonctionne qu’avec des dons et des parrainages», précise Tomi Tomek. (Le Matin)

Créé: 19.08.2018, 12h57

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.