Jeudi 9 avril 2020 | Dernière mise à jour 00:38

Moorea Les Obama en vacances en Polynésie

Entre visites touristiques, environnementales et paddle, l'ex-présidentiel américain et son épouse passent du bon temps en Polynésie française.

Le couple Obama prend du bon temps en Polynésie.

Le couple Obama prend du bon temps en Polynésie. Image: DR/Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ancien président des Etats-Unis Barack Obama prend des vacances à Moorea, une île de Polynésie française, avec son épouse Michelle, a affirmé lundi la chaîne polynésienne TNTV.

Barack Obama a été vu et photographié à bord d'un yacht, puis en train de nager tandis que son épouse Michelle s'est essayée au paddle, un sport qui consiste à ramer debout sur une longue planche, dans une baie de Moorea, à une demi-heure de ferry de Tahiti, selon la même source.

Barack Obama était arrivé le 15 mars en jet privé à Tahiti, l'île la plus peuplée de Polynésie française.

Visites avec des scientifiques

Selon TNTV, il avait changé d'avion pour se rendre aussitôt à Tetiaroa, un atoll qui abrite l'un des hôtels écologiques les plus luxueux au monde, le Brando, et sur lequel séjourna l'acteur américain Marlon Brando, tombé amoureux des lieux lors du tournage des «Révoltés du Bounty».

Dans cet atoll, Barack Obama a effectué, seul avec ses gardes du corps, plusieurs visites avec des guides naturalistes ou des scientifiques, Tetiaroa disposant d'un centre de recherches sur la faune et la flore.

(afp/nxp)

Créé: 10.04.2017, 15h59

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.