Mardi 17 octobre 2017 | Dernière mise à jour 05:07

SOUTIEN Omar Sy et les artistes français s'engagent pour Théo

Ils s'insurgent contre les violences policières et les bavures survenues dans les banlieues.

Omar Sy et de nombreux artistes français dénoncent les bavures policières dans les banlieues.

Omar Sy et de nombreux artistes français dénoncent les bavures policières dans les banlieues. Image: Sébastien Nogier/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'affaire Théo continue de scandaliser la France. Interpelé à la cité des 3000 à Aulnay-sous-bois, le jeune homme de 22 ans est aujourd'hui à l'hôpital. L'un des policiers présent lors de l'interpellation est accusé de viol et les autres de violence. Depuis, les voix s'élèvent dans l'Hexagone afin de dénoncer les violences policières dans les banlieues.

Après plusieurs rassemblements spontanés dans de nombreuses villes de France, c'est au tour du journal Libération de publier deux tribunes demandant, notamment, des mesures concrètes au gouvernement. Le mouvement est soutenu par de nombreux artistes, parmi lesquels Omar Sy, Eric Cantona, Patrick Bruel, Josiane Balasko, Yvan Le Bolloc'h, Mathieu Kassovitz, Kerry James, Christine and the Queens ou encore Grand Corps Malade.

«Dans ce pays des droits de l’Homme, y a-t-il une justice pour les hommes à la peau sombre et une pour ceux qui portent l’uniforme ? Ne devrait-elle pas être d’autant plus intraitable envers ceux qui les premiers devraient être intraitables ?», questionne notamment Steevy Gustave, ex-adjoint au maire de Brétigny-sur-Orge (91), auteur de Lettre d'un élu de la République à l'avenir. Ce dernier réclame une réforme du système policier.

Parmi les mesures réclamées, le vouvoiement systématique lors des contrôles, un récépissé pour lutter contre le contrôle au faciès, des caméras-piétons sur les agents, mais aussi de meilleures formations pour les jeunes policiers, le retour de la police de proximité, et la mise en place d'un comité d’éthique. Un autre appel, lancé par l'association Quartiers XXI, a également été publié par le quotidien sous le titre : Si on se tait, c'est toute notre société qui se salit.

Quant à Théo, son interview réalisée par les équipes d'Envoyé Spécial, qui se sont rendues à son chevet à l’hôpital, sera diffusée ce soir sur France 2. (Le Matin)

Créé: 16.02.2017, 14h15

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.