Vendredi 19 avril 2019 | Dernière mise à jour 12:08

France Pierre Palmade: sa garde à vue levée, son accusateur a menti

L’humoriste est sorti du commissariat parisien où il était entendu dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de viol et violences sous l'emprise de stupéfiants.

Pierre Palmade a été mis en garde à vue jeudi matin à 9h51.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le comédien de 51 ans avait été placé en garde à vue jeudi matin avec une autre personne. Les chefs d’accusation sont multiples: violence par une personne agissant sous l’emprise de stupéfiants. Mais également dégradation ou détérioration d'un bien appartenant à autrui. Et enfin viol.

D'après une information de RTL, la garde à vue de Pierre Palmade a été levée jeudi en fin de journée et aucune charge n'a été retenue contre lui. Selon le journaliste Marc-Olivier Fogiel qui cite une source proche de l’humoriste, l’homme qui l’accusait de viol a reconnu avoir menti.

Une bonne nouvelle après, une journée mouvementée pour l'humoriste. Pour rappel: «Le comédien a appelé la police jeudi matin car son appartement a été mis sens dessus-dessous par la deuxième personne mise en garde à vue. Quand les policiers sont arrivés, cette dernière a justifié ces dégradations en disant qu’elle avait été violée», avait expliqué à l'AFP une source proche du dossier.

(Le Matin)

Créé: 11.04.2019, 21h06

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.