Dimanche 17 décembre 2017 | Dernière mise à jour 16:33

Grande-Bretagne Un documentaire sulfureux sur Diana crée l'émoi

Dans «Diana: In her own words», la princesse se livre comme jamais sur sa vie amoureuse. Son frère veut en empêcher la diffusion au Royaume-Uni.

Dans le documentaire, Diana revient longuement sur les tourments de son mariage avec le prince Charles. (Dimanche 30 juillet 2017)

Dans le documentaire, Diana revient longuement sur les tourments de son mariage avec le prince Charles. (Dimanche 30 juillet 2017) Image: Archives/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le frère de la princesse Diana a tenté d'empêcher la diffusion inédite au Royaume-Uni d'un documentaire sulfureux. Elle y évoque sa vie amoureuse et l'échec de son mariage avec le prince Charles, affirme dimanche l'hebdomadaire Mail on Sunday.

La chaîne Channel 4 a confirmé que le comte Charles Spencer, le frère de Diana, avait été en contact avec elle tout en soulignant qu'elle allait diffuser comme prévu le film controversé dimanche prochain.

Le documentaire «Diana: In her own words» (Diana de vive voix) provient d'images enregistrées entre 1992 et 1993 par Peter Settelen, le professeur de diction de la princesse, décédée le 31 août 1997 dans un accident de voiture à Paris.

La vidéo avait été diffusée en 2004 par la chaîne américaine NBC après une longue bataille judiciaire, mais n'a encore jamais été montrée à la télévision britannique. Même s'il est possible de la voir à tout moment sur des plateformes comme YouTube.

Mariage tourmenté

A l'approche du 20e anniversaire de la mort de Lady Di, la presse britannique rivalise de gros titres sur les «révélations» issues de ce documentaire.

La princesse y raconte notamment comment elle avait songé à fuir le palais de Buckingham dès les années 1980 avec son garde du corps Barry Mannakee, de qui elle était tombée amoureuse et qui mourra, en 1987, dans un accident de moto. Plus tard dans la vidéo, elle suggère que son amoureux ait pu être «éliminé.»

Diana revient longuement sur les tourments de son mariage avec le prince Charles qu'elle n'avait rencontré qu'à treize reprises avant le grand jour et avec qui les relations sexuelles étaient réduites au strict minimum.

Elle critique également la famille royale et le peu de réconfort qu'elle a pu trouver auprès de la reine Elizabeth II.

«Dimension historique»

Que ces confessions soient désormais diffusées sur une grande chaîne nationale au Royaume-Uni indispose fortement des proches de la princesse comme Rosa Monckton, l'une des meilleures amies de Diana, qui a jugé le projet «immonde». «Imaginez la peine que vous infligez à sa famille, à ses fils», les princes William et Harry, s'est-elle offusquée dans le Daily Mail.

Pour se défendre, Channel 4 a insisté sur la dimension «historique» du document. William et Harry viennent tout juste d'apparaître dans un autre documentaire diffusé sur la chaîne ITV dans lequel ils ont révélé avoir parlé brièvement à leur mère le jour de sa mort, avouant que cette «courte» conversation pesait encore «beaucoup» sur leurs esprits, vingt ans plus tard. (ats/nxp)

Créé: 30.07.2017, 16h51


Sondage

Noël représente-t-il encore quelque chose de religieux pour vous?





Sondage

Internet doit-il être accessible à tous?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.