Mardi 14 juillet 2020 | Dernière mise à jour 07:15

TV Accusé de gestes déplacés, Thierry Samitier dérape en direct

L'acteur français est venu donner sa version des faits sur le plateau de «Touche Pas à Mon Poste», suite aux accusations de violences sexuelles dont il fait l'objet.

Ancien candidat à «Danse avec les stars», Thierry Samitier a aussi été aperçu dans la série «Nos chers voisins».

Ancien candidat à «Danse avec les stars», Thierry Samitier a aussi été aperçu dans la série «Nos chers voisins». Image: Laurent Viteur/Getty Image

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Thierry Samitier est dans la tourmente depuis la publication par Médiapart de témoignages d’actrices de la pièce Boeing Boeing dans laquelle il joue. Celles-ci l’accusent d’avoir eu des gestes plus que déplacés, l’une d’entre elle affirmant qu’il a «collé son sexe au niveau de (ses) fesses» en pleine rue et d’avoir tenté de l’embrasser. L’autre racontant également des faits similaires, mais en loges et pendant les répétitions.

Une main courante a été déposée contre lui, les comédiennes étant soutenues dans leurs démarches par Frank Leboeuf, autre acteur de la pièce de théâtre.

Pour Thierry Samitier, qui est venu s’expliquer contre l’avis de son avocat sur le plateau de «Touche Pas à Mon Poste», tout ceci a été orchestré par l’ancien footballeur devenu acteur. Et pour asseoir ses propos, il a fait une comparaison choquante.

«Je vais vous dire quelque chose d'un peu violent. Hier soir, j'ai eu un coup de fil avec ma compagne, parce qu'on est sous le choc. Pour nous c'est d'une violence insupportable et c'est pour ça que ça ne va pas s'arrêter là. Ma compagne m'a dit : ''tu sais Thierry, y'a un point commun entre Franck Leboeuf et Hitler, c'est que les deux sont des artistes ratés''», a-t-il lancé devant des chroniqueurs médusés.

Et d’ajouter : «Frank Leboeuf a été un grand footballeur mais excuse-moi, sur scène, il joue comme un pied, c’est normal, c’est un footballeur».

Le comédien a été recadré fermement par Cyril Hanouna, qui, pour une fois, n’avait pas du tout envie de rire. «Vous ne pouvez pas dire ça à l’antenne, vous ne pouvez pas comparer Frank Leboeuf à Hitler. C’est extrêmement violent. (…) Vous pouvez être choqué par tout ce qui vous arrive, mais là on va trop loin», a lâché l’animateur de C8.

Cover Media/CBO

Créé: 12.10.2019, 13h40

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.