Mardi 18 décembre 2018 | Dernière mise à jour 15:13

Argent Les achats de Meghan Markle inquiètent le prince Charles

La duchesse de Sussex aurait dépensé plus d'un million de francs depuis son mariage avec le prince Harry.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Meghan Markle aurait-elle la folie des grandeurs? D'après le Daily Mail, l'ancienne actrice américaine aurait dépensé plus d'un million de francs pour refaire sa garde-robe. Chaussures Givenchy, sacs et bijoux Cartier, vêtements sur mesure: rien n'est trop beau pour la nouvelle duchesse de Sussex.

Or, depuis son mariage avec le prince Harry en mai dernier, ce n'est plus à Meghan Markle d'assurer ses dépenses... mais bien à la famille royale. Selon une loi datant de 1337, c'est le duc de Cornouailles, le fils aîné du monarque britannique (en l’occurrence le prince Charles) qui perçoit l'ensemble des revenus des terres de son duché.

Chaque année, il hériterait ainsi de plus de 24 millions de francs qu'il partage ensuite avec ses enfants et leurs familles.

En plus de sa passion pour la mode, Meghan Markle a également pioché dans la bourse du prince pour redécorer l'intérieur de Nottingham Cottage, où elle et le prince Harry vivent depuis leurs fiançailles. Toujours d'après le «Daily Mail», elle aurait fait recouvrir les fauteuils de plaids en cachemire, aurait acheté des centaines de bougies parfumées et se ferait livrer chaque jour un bouquet de fleurs fraîchement coupées. (Le Matin)

Créé: 11.10.2018, 12h46

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.