Mardi 2 juin 2020 | Dernière mise à jour 02:14

santé Amy Schumer fait sa promo de son lit d'hôpital

Victime d'une infection des reins, l'actrice s'est vu interdire d'aller vanter les mérites de son nouveau film à Londres.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans son nouveau film «Moi, belle et jolie» (à voir en Suisse romande dès le 1er mai 2018), Amy Schumer se sent irrésistible, invincible, au top. Ce qui, dans la vraie vie, est tout sauf le cas actuellement. L'actrice de 36 ans a publié ces clichés d'elle mal en point, sur un lit d'hôpital, pour expliquer pourquoi elle allait manquer la première du film à Londres la semaine prochaine. «J'ai été hospitalisée pendant 5 jours avec une horrible infection des reins. J'aimerais sincèrement remercier les médecins, les infirmières et mon mari, qui s'appelle, je vais dire Chris?», écrit-elle d'abord sur Instagram.

Avant de s'adresser à ses fans: «J'ai voulu partager cette information avec vous parce que, premièrement, c'est hyper sexy, mais surtout parce que j'étais censée aller à Londres pour la première de «Moi, belle et jolie» et que mes docteurs m'ont dit que c'était impensable. Je suis vraiment déçue de manquer ce voyage (...) mais je dois veiller à ma santé en premier lieu. J'espère que les gens iront voir le film en Angleterre quand même et partout ailleurs. C'est un film amusant et en sortant du cinéma, vous vous sentirez mieux. Ce qui sera bientôt le cas pour moi aussi j'espère.»

Créé: 28.04.2018, 12h56

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.