Jeudi 23 mai 2019 | Dernière mise à jour 11:13

Liban Angelina Jolie à la rencontre des enfants réfugiés syriens

L'actrice américaine est allée lundi à la rencontre d'enfants réfugiés syriens au Liban en sa qualité d'ambassadrice de bonne volonté du Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR).

Galerie photo

La Syrie en guerre civile (août 2013 - septembre 2015)

La Syrie en guerre civile (août 2013 - septembre 2015) Accusé par la communauté internationale de s'en prendre à la population civile, Bachar al-Assad se maintient au pouvoir d'une main de fer

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Liban accueille près d'un million de réfugiés ayant fui la guerre qui ravage depuis près de trois ans la Syrie voisine et a fait plus de 140'000 morts.

La star a qualifié sa rencontre avec des orphelins syriens dans la région de la Békaa, dans l'est du Liban, comme une «expérience qui déchire le coeur», selon un communiqué du HCR.

«Ils ont perdu leur famille et la guerre a volé leur enfance. Ils sont si jeunes, mais assument toutefois le fardeau de leur situation comme s'ils étaient des adultes», a affirmé encore l'actrice américaine qui visite le Liban pour la troisième fois et s'est également rendue à plusieurs reprises dans des camps de réfugiés en Jordanie et en Turquie.

Innocents pris au piège

Elle a salué la résolution non contraignante adoptée samedi par le Conseil de sécurité et qui appelle les belligérants à lever les sièges des zones peuplées, à cesser les attaques contre les civils et à autoriser sans délai un accès humanitaire sans entrave.

«Il s'agit d'une démarche qui a trop tardé et qui va dans la bonne direction pour des centaines de milliers d'hommes, femmes et enfants innocents pris au piège dans des zones difficilement accessibles à travers la Syrie», a ajouté Angelina Jolie.

Elle a espéré que la résolution soit «le début d'une nouvelle période en vue de la fin du conflit».

L'actrice a appelé également la communauté internationale à fournir des fonds au Liban pour aider ce pays aux ressources limitées à gérer la crise des réfugiés. (afp/nxp)

Créé: 24.02.2014, 14h43

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.