Dimanche 20 octobre 2019 | Dernière mise à jour 15:59

agression Bill Cosby dément la version de Janice Dickinson

Janice Dickinson insiste: elle a bien été violée par Bill Cosby en 1982. Au bord des larmes, elle a renouvelé ses accusations sur le plateau de «Entertainment Tonight».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Janice Dickinson, aujourd’hui âgée de 59 ans, a révélé dans «Entertainment Tonight» mardi soir avoir été violée par Bill Cosby en 1982. Conviée à un dîner afin de discuter de son apparition dans le «Cosby Show», elle affirme avoir ensuite été enivrée, droguée, et enfin abusée sexuellement.

Janice Dickinson a par ailleurs expliqué avoir tenté de mentionner l’épisode dans son autobiographie parue en 2002, «No Lifeguard on Duty: The Accidental Life of the World's First Supermodel», mais avoir subi des pressions venant de l'avocat de Bill Cosby pour ne pas l'écrire.

De nombreuses plaintes

C’est la quinzième femme à accuser l’acteur de 77 ans d'agressions sexuelles, qui continue de son côté à clamer son innocence par le biais de son avocat, Marty Singer. «L’histoire de viol de Janice Dickinson par Bill Cosby est un mensonge. Entre ce qu’elle a écrit dans son propre livre et ce qu’elle a dit dans les médias en 2002, la contradiction est énorme, a-t-il expliqué hier dans un communiqué. Mme Dickinson a donné une interview au New York Observer en septembre 2002, Interview With a Vamp, qui contredit complètement ses allégations envers M. Cosby. Elle y explique «n’avoir pas voulu partager son lit et avoir déclenché sa colère».

Son éditeur, HarperCollins confirme qu’aucun avocat lié à M. Cosby n’a essayé d’empêcher la publication d’une histoire de viol, dont il n’aurait au demeurant jamais été question, ni essayé de l’empêcher de dire quoi que ce soit au sujet de Bill Cosby dans son livre. La seule histoire qu’elle ait partagée avec les médias et dans son autobiographie il y a 12 ans, c’est celle d’avoir refusé de coucher avec M. Cosby et qu’il se soit mis en colère. Des preuves documentées et les propres mots de Mme Dickinson montrent que cette nouvelle histoire, qui serait survenue en 1982, est un mensonge complètement fabriqué.»

Une honte selon l’ancienne top modèle. «Ce n’est pas un mensonge, a-t-elle insisté, au bord des larmes, face aux présentateurs Nancy O'Dell et Kevin Frazier la nuit dernière. C’est mon droit en tant que femme. Je dois parler, m’affirmer, et être courageuse pour toutes les femmes qui ne peuvent se manifester. La perte de l’innocence dont j’ai souffert, et dont toutes ces femmes ont souffert, voilà pourquoi je suis assise ici aujourd’hui. Je me fiche de ce que Cosby et les réseaux ou qui que ce soit puissent dire, vous, vous m’entendrez.»

Bill Cosby a annulé de nombreuses apparitions dans des talk-show au cours des deux dernières semaines, et a refusé de commenter les événements. Raven-Symoné, qui jouait sa fille dans le Cosby Show, avait été l’une des premières à prendre sa défense. «M. Cosby n’a PAS essayé de me violer pendant le tournage du Cosby Show! a-t-elle écrit sous une photo d’elle enfant sur Instagram. J’étais pratiquement un bébé dans cette série et c’est vraiment une rumeur dégoûtante à laquelle je ne veux pas contribuer! Tout le monde dans cette série m’a toujours traitée avec gentillesse. Laissez-moi en dehors de ça maintenant! (sic)»

Créé: 20.11.2014, 11h14


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.