Dimanche 7 juin 2020 | Dernière mise à jour 10:25

USA Britney Spears: les révélations de son fils font des vagues

Jayden, 13 ans, a déclaré sur Instagram que sa mère pourrait «arrêter la musique» et que son grand-père était «un c***».

Britney Spears avec son fils Jayden et sa nièce Maddie.

Britney Spears avec son fils Jayden et sa nièce Maddie. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pas facile d’avoir des adolescents à la maison, et encore moins quand on est célèbre comme Britney Spears. Son fils de 13 ans, Jayden James, a fait plusieurs déclarations choc sur Instagram, et c’est allé tellement loin que l’avocat de Kevin Federline, son père, a pris la parole.

Il faut dire que le jeune homme a affirmé que sa mère ne faisait plus de musique et pourrait bien «arrêter» la chanson. Et pour finir, il a déclaré que son grand-père, Jamie Spears, avec qui il a eu une altercation il y a peu, était un «c**».

Son compte a été fermé

Résultat, Mark Vincent, l’avocat du père de l’adolescent qui en a la garde, a été obligé d’intervenir. «Kevin Federline gère cela comme un parent responsable. C’est un problème familial… Suscité par un ado de 13 ans agissant comme tel», a fait savoir l’homme de loi à Page Six.

Kevin Federline, qui a été marié à Britney Spears de 2004 à 2007 et a la garde de leurs deux enfants, a donc pris le taureau par les cornes: le compte Instagram de son fils a été fermé.

Cover Media

Créé: 05.03.2020, 18h09

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.