Lundi 30 mars 2020 | Dernière mise à jour 15:52

Confidences Céline Dion: «C'était si rapide. René n'a rien senti»

La chanteuse parle de la disparition de René Angélil emporté par une «petite crise cardiaque» il y a 2 ans.

Céline Dion face à l'animatrice Lisa Wilkinson durant l'émission «The Sunday Project» le 18 février 2018.

Céline Dion face à l'animatrice Lisa Wilkinson durant l'émission «The Sunday Project» le 18 février 2018. Image: YouTube

Galerie photo

Plus extravagante que jamais

Plus extravagante que jamais Céline Dion enchaîne les looks improbables et se la joue coquine sur scène.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux ans après la mort de son mari, Céline Dion est revenue sur leur longue histoire d'amour dans l'émission australienne «The Sunday Project». Elle a expliqué qu'elle vivait bien son deuil, mais que son René n'était jamais loin: «Il est toujours aussi vivant qu'il l'était avant. Pas physiquement, bien sûr. Mais je vis avec lui. Je le vois chaque jour à travers les yeux de mes enfants.»

«Je n'ai embrassé aucun autre homme»

Elle se souvient avoir aimé dès la première minute cet homme de 26 ans son aîné, engagé pour être son manager quand elle avait 12 ans. «Je l'aimais, pas dans le sens de la romance, je n'avais que 12 ans. Non, je l'aimais pour la manière qu'il avait de bien traiter toutes les personnes, y compris ma famille et moi-même.»

Sa mère a immédiatement compris quand cette admiration s'est transformée en amour: «René n'était pas la personne qu'elle voulait pour moi, et je ne peux pas la blâmer. Mais je l'aimais vraiment, ça me faisait mal. Je ne pensais à rien d'autre.» En 1988, à Lausanne lors du concours Eurovision qu'elle remporte pour la Suisse, ils échangent leur premier baiser. «René m'a tout appris. Il est le seul homme que je voyais, le seul homme que j'ai aimé, le seul homme que j'ai embrassé de toute ma vie.» Une déclaration qui semble balayer une fois pour toute les rumeurs d'idylle avec son danseur Pepe Muñoz.

«Je vis avec lui»

Céline Dion aborde alors le difficile sujet du cancer de la langue de son époux. «Pendant trois ans, il n'a pas pu boire une gorgée d'eau ni manger quoi que ce soit. Il mangeait à travers un tube. La seule chose que j'espérais durant ses trois ans d'agonie était qu'il vive en paix. Je voulais qu'il se sente léger, sans souci. Il a eu une petite crise cardiaque. C'était si rapide. Il n'a rien senti. J'ai pensé qu'il était libéré de ses douleurs.»

Créé: 19.02.2018, 15h31

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.