Samedi 21 septembre 2019 | Dernière mise à jour 08:15

Polémique «Le cerveau de Marie Trintignant était en bouillie»

L'acteur Yves Rénier est revenu sur l'affaire Bertrand Cantat en révélant les circonstances de la mort de l'ex-compagne du chanteur.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'acteur Yves Rénier vient de réaliser un film basé sur l'histoire de Jacqueline Sauvage avec Muriel Robin dans le rôle principal. Lors d'une interview donnée à Télé Star dans laquelle il raconte ce tournage, il donne son avis sur Bertrand Cantat: «Il m’écœurait.»

«J'ai rencontré le chirurgien qui a opéré Marie Trintignant, le docteur Delajoux, qui m'a dit que Cantat lui a bousillé le cerveau, révèle celui qui a incarné le commissaire Moulin à l'écran. L'histoire de la baffe et la chute contre un radiateur, c'est archi-faux! Le mec s'est acharné à coups de pompes sur la tête, il lui a mis le cerveau en bouillie. Delajoux n'avait jamais vu un cerveau dans cet état-là.» Il ajoute: «Même les gens qui vont voir Bertrand Cantat, ils me rendent fou, ça me rend dingue.»

Pour rappel, dans la nuit du 26 au 27 juillet 2003, le chanteur de Noir Désir a frappé sa compagne Marie Trintignant à 19 reprises avant de contacter le frère de l'actrice. Ils n'ont prévenu les secours que le lendemain matin. Prise en charge à Vilnius puis rapatriée en France, en état de mort cérébrale, Marie Trintignant n'a pas pu être sauvée par le neurochirurgien Stéphane Delajoux. Elle est décédée le 1er août à l'âge de 41 ans. Condamné à 8 ans de prison, Cantat a obtenu sa liberté conditionnelle en 2007, puis totale en 2011. Il a sorti un nouvel album en décembre dernier.

Créé: 02.10.2018, 19h43

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.