Jeudi 18 juillet 2019 | Dernière mise à jour 14:38

Triste Une chanteuse japonaise se rase le crâne pour faire pénitence

Une nymphette du groupe nippon AKB48 a choqué ses fans en publiant une vidéo dans laquelle elle apparaît crâne rasé. Motif de cette auto flagellation: elle a passé une nuit avec un jeune homme, ce qu'interdit le règlement imposé aux minettes de ce girls-band.

Vidéo: AFP

Minami Minegishi alors qu'elle avait encore ses cheveux. (Image: AFP )

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Je demande pardon aux autres membres d'AKB48, à ma famille, au personnel de ma maison de production pour les soucis que je leur ai causés à la lecture d'un article qui paraît aujourd'hui», sanglote Minami Minegishi, 20 ans, surnommée Mii-chan, une des chanteuses les plus idolâtrées d'AKB48.

Jeudi, l'hebdomadaire Shukan Bunshun a révélé, photos à l'appui, que la frôleuse a passé une nuit mi-janvier chez un jeune danseur de 19 ans jugé très prometteur. Sur les clichés on la voit entrer et sortir de l'immeuble où habite le jeune homme. Rien que de très banal à cet âge, sauf que les membres d'AKB48 sont soumises à une règle stricte de ne pas avoir de rapports sexuels, un diktat censé préserver leur image de pureté auprès des millions de fans qui fantasment sur ces lolitas.

«Je ne savais pas quoi faire, je n'ai pris conseil auprès de personne, ni de la société de production, ni des autres membres du groupe», a réagi la demoiselle lors de la publication de l'article. Et d'ajouter «avoir décidé seule» de punir sa conduite «irréfléchie et immature» en se rasant les cheveux, une image dure qui a mis mal à l'aise de nombreux Japonais.

La vidéo de Minami Minegishi, vue plus de 3 millions de fois en 24 heures, a déchaîné les jeunes inconditionnels Nippons sur les forums essentiellement masculins comme 2-Channel et suscité des parodies outrancières. «Cela me rappelle les Françaises tondues après-guerre pour avoir couché avec des Nazis», réagit anonymement un internaute sur un forum. D'aucuns condamnent tantôt la jeune fille pour avoir poussé trop loin la tradition de contrition japonaise, tantôt l'interdit et la pression qui pèsent sur ces célébrités trop jeunes pour assumer.

«Cela crée un précédent très fâcheux. Que va faire la prochaine qui fautera? Sans compter l'influence négative de ce genre de geste sur les adolescents», lit-on aussi dans des commentaires sur Twitter. (afp/Le Matin)

Créé: 01.02.2013, 10h41

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.