Dimanche 20 octobre 2019 | Dernière mise à jour 15:59

Clash Charlie Sheen a présenté ses excuses à Rihanna

Après l'avoir insultée dans l’émission «Watch What Happens Live», la semaine dernière, l'acteur est revenu sur ses mots blessants.

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après les insultes, place aux excuses. La semaine dernière, Charlie Sheen a osé traiter Rihanna de «pétasse (...) qui manque de courtoisie et de jugeote» dans l’émission «Watch What Happens Live» d’Andy Cohen. Mais visiblement, l'acteur américain est pleins de remords.

Il a décidé de revenir sur ses mots pour des plus blessants et de lui présenter ses excuses sur les réseaux sociaux: «Chère @badgalriri, pardonne, je te prie, mon franc-parler». Il est même allé un cran plus loin en l'invitant à boire un verre: «Prenons un verre un de ces de jours (je payerai)… »

Reste à savoir, si la Barbadienne répondra par la positive.

dear @badgalriri, pardon my inane self indulgence. let's have a drink someday (on me) .... ? ©

Une photo publiée par Charlie Sheen (@charliesheen) le

Pour rappel, ce n'est pas la première fois que les deux stars se clashent. Il y a trois ans déjà, l'interprète de «Mon Oncle Charlie» était furieux contre la chanteuse qui avait refusé de le saluer. «Cette vieille lopette ferait mieux de la fermer», lui avait-elle alors sèchement répondu sur Twitter.

Créé: 18.01.2017, 16h51


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.