Dimanche 22 septembre 2019 | Dernière mise à jour 15:57

People Charlotte, Gad, Vanessa, Benjamin et les autres…

Annonces de ruptures, puis tendresses à Saint-Tropez: les allers-retours de l’amour frappent parfois encore plus durement les people.

Galerie photo

Vanessa Paradis et Benjamin Biolay, c'est fini

Vanessa Paradis et Benjamin Biolay, c'est fini Leur histoire se conjugue désormais au passé

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Par alertes ou tweets divers, en dix minutes, deux ruptures people fameuses cette semaine. D’abord Vanessa Paradis, quittée par un Benjamin Biolay tombé dans les bras de l’actrice Anna Mouglalis.

Ensuite Charlotte Casiraghi, qui aurait embarqué son petit Raphaël pour fuir l’appartement parisien partagé avec son compagnon l’humoriste Gad Elmaleh : très vite, cette séparation semble cependant démentie, le couple se retrouvant avec sourires et baisers à Saint-Tropez, ou Charlotte de Monaco participait à un concours hippique.

Quand Narcisse s’en mêle

Que disent ces épisodes des passions amoureuses modernes des people ? Le philosophe Luc Ferry, auteur de l’essai remarqué « La révolution de l’amour » en 2010, souligne des difficultés particulières : « Ce qui va parasiter plus la vie des people, c’est que l’on a évidemment affaire à des personnalités structurellement narcissiques, parce que c’est leur métier: humoristes, acteurs, chanteurs ou princesses, ils bronzent avec les flashs des photographes. Cette logique narcissique en rajoute encore dans la logique de l’échec de la passion amoureuse».

Les conte de fées people ont les cruautés de l’amour moderne.

Pour en savoir plus, consultez le nouveau site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L’application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad.

Créé: 06.06.2015, 22h57

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.