Dimanche 31 mai 2020 | Dernière mise à jour 11:40

Grande-Bretagne Cinq armes de James Bond volées chez un collectionneur

Le dernier Walther PPK de Roger Moore, utilisé dans «Dangereusement vôtre», et quatre autres pistolets ont été dérobés au nord de Londres.

Dans le butin des malfrats, le fameux Walther PPK que Roger Moore a brandi dans son dernier «James Bond»: «Dangereusement vôtre» («A View to a Kill»).

Dans le butin des malfrats, le fameux Walther PPK que Roger Moore a brandi dans son dernier «James Bond»: «Dangereusement vôtre» («A View to a Kill»). Image: Getty

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pas pratique d'être privé de ses armes quand on a le permis de tuer. Cinq pistolet de James Bond ont été volés chez un collectionneur au nord de Londres, vendredi 20 mars. Il y a le fameux Walther PPK que Roger Moore a dégainé dans son dernier «James Bond», «Dangereusement vôtre». Mais aussi un revolver Smith et Weston 44 Magnum vu dans «Vivre et laisser mourir». Et enfin, les Beretta Cheetah et Tomcat de «Meurs un autre jour», ainsi qu'une arme de poing de calibre Lama 22 présente dans le même film.

Selon les premières constatations de la police de Londres, les suspects auraient pénétré après effraction dans le lieu où étaient entreposées les armes. Ces dernières sont estimées aux alentours de 118'000 francs.

«Reconnues par le public»

De l'avis de l'inspecteur-détective Paul Ridley, du North Area Crime Investigation Department (CID), «les armes à feu volées sont très distinctives et sont faites sur mesure pour certains films de James Bond. Elles seront certainement reconnues par le public et par tous ceux qui les proposeront à la vente».

«Beaucoup de ces éléments sont irremplaçables. Par exemple, le Magnum est unique. C'est un pistolet entièrement fini en chrome. Il a un canon de six pouces et demi et des poignées en bois», a-t-il décrit.

L. F.

Créé: 28.03.2020, 15h46

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.