Vendredi 20 octobre 2017 | Dernière mise à jour 08:40

Colère Le coup de gueule de Frédéric Beigbeder contre Face­book

Après avoir été censuré par le réseau social, l'écrivain français a répliqué.

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Frédéric Beigbeder a voulu rendre hommage sur Facebook à Mireille Darc, décédée le 28 août dernier. Après avoir posté un cliché - réalisé par Francis Giacobetti - montrant la défunte actrice les seins nus, le réseau social l'a immédiatement supprimé.

L’auteur de «L'amour dure trois ans» a donc décidé de répliquer, le vendredi 6 octobre. «J'ai été "puni" par Facebook depuis que j'ai publié une photo du téton de Mireille Darc. Ma première réaction était de m'en foutre. Et puis... dans un second temps, je me suis dit que cette censure était tout de même grave.»

Il a ensuite remis en question les règles établies par le réseau social, avant de révéler qu'il se vengera. «Si l'État censurait cette photo, le scandale serait immense», a-t-il écrit.

Et de souligner: «Or nous acceptons d'être censurés et "punis" comme dans les années 1950 en France, pays de liberté, de tolérance, de modernité, de féminité, de sexualité... Devons-nous accepter de revenir soixante ans en arrière, simplement parce que Mark Zuckerberg le décrète? Je vous pose la question. Personnellement, je réfléchis encore à la punition que je vais infliger à Facebook pour excès de puritanisme dans mon pays.» (Le Matin)

Créé: 09.10.2017, 15h14


Sondage

Lisez-vous des bandes dessinées?





S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.