Lundi 19 août 2019 | Dernière mise à jour 08:13

Santé Daniel Lévi parle de son cancer: «Je suis un miraculé»

Le chanteur a récemment confié qu’il souffrait d'un cancer du côlon. Il raconte son calvaire lorsque ses reins et ses poumons ne marchaient plus.

Daniel Lévi est connu pour son titre «L'envie d'aimer».

Daniel Lévi est connu pour son titre «L'envie d'aimer».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En novembre dernier, Daniel Lévi avait ainsi été hospitalisé d'urgence à Marseille. Alors qu'à l’époque sa famille s'était voulue rassurante quant à son état de santé en révélant qu'il avait subi «une intervention bénigne», l'acteur de la comédie musicale «Les dix commandements» a finalement confié dans l'émission «Show de luxe» sur la radio Voltage qu'il souffrait d'un cancer du côlon. «La chimio était tellement efficace que la tumeur n'a pas voulu se barrer sans accrocher le côlon et a fait une occlusion. Dans ces cas-là, il faut opérer en urgence mais sur un mec qui fait de la chimio c'est compliqué», a-t-il expliqué.

S’il va beaucoup mieux, le combat continue pour Daniel Lévi. «Je suis en très bonne voie. Je suis encore en chimio, mais plus light que celle que j’avais commencée», a-t-il révélé dans les colonnes d'«Ici Paris». Une nouvelle rassurante, même si le chanteur a avoué qu'il avait vécu un calvaire et avait même frôlé la mort malgré des signes avant-coureurs qui auraient pu l’alerter.

J'ai été dans le coma»

«Il a fallu une grosse crise pour que je fasse des examens, a-t-il expliqué. J'ai subi une intervention en urgence en novembre à cause d’une occlusion alors que j’étais déjà en chimio et sans défense. Il y a eu infection généralisée et une succession de problèmes en cascade. J'ai été dans le coma. Les reins ne marchaient plus, les poumons non plus, le pronostic vital était engagé. J’ai fait des œdèmes. J'avais de l’eau dans les poumons.»

Après deux mois et demi d'hospitalisation, Daniel Lévi a pu reprendre une vie normale malgré «un traumatisme psychologique». «J’en parle aujourd’hui avec le sourire et la joie d’être là. Je suis un miraculé», a-t-il assuré. Dans son malheur, l’artiste a pu compter sur «une chaîne incroyable de prières, de solidarité, de fraternité». «Les gens se sont mobilisés. C’est extraordinaire à vivre. Et j’ai vu tellement d’humanité. Les médecins, les infirmières. Je suis très admiratif et reconnaissant», a-t-il ajouté.

Autant de raison de revenir plus fort que jamais avec un nouvel album.

Créé: 23.05.2019, 06h43

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.