Samedi 15 décembre 2018 | Dernière mise à jour 18:19

Musique David Hallyday décrit l'album posthume de Johnny

Le chanteur a eu l'occasion d'écouter quelques titres du futur opus de son père.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Si Laura Smet et David Hally­day ont été débou­tés de leur demande de droit de regard sur l'album post­hume de leur père, Johnny Hallyday, ils en avaient déjà écouté quelques chan­sons «de façon infor­melle». Et c'est dans La Voix du Nord, à la fin de son concert à Neuchâ­tel-Harde­lot dans le Pas-de-Calais, le samedi 12 mai, que le fils du rocker s’est confié sur ses premières impressions.

«J’ai écouté deux titres dans la voiture avec pas mal de bruit derrière. Ce que je peux vous dire c’est que la voix de mon père est excep­tion­nelle, c’est ce qui ressort. On a cette voix riche et forte qu’on retrouve dans tous ses albums. C’est diffi­cile d’en dire plus, car c’était des maquettes (silence)… mais en tout cas, quelle voix.»

Inti­tulé «Je te promets», le disque de Johnny Hally­day sera composé de dix titres parmi lesquels «Made in rock n’roll», «Mon Pays, c’est l’amour» ou encore «L’Amé­rique de William». Un temps annoncé le 15 juin - date de l’an­ni­ver­saire du chanteur décédé le 5 décembre dernier - il devrait fina­le­ment sortir à la fin de l’an­née 2018, et plus préci­sé­ment au mois de novembre. (Le Matin)

Créé: 15.05.2018, 11h55

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters