Mardi 11 décembre 2018 | Dernière mise à jour 01:48

TÉLÉVISION David Hasselhoff quitte le «Big Brother» allemand

L’acteur de 61 ans qui venait d’entrer dans le jeu a quitté la maison après 4 jours seulement.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Depuis qu’il a interprété son titre phare «I've been looking for freedom» en 1989 à Berlin pour fêter la chute du mur, l’Allemagne aime David Hasselhoff. C’est sans doute pourquoi l’ancien maître-nageur a été invité à participer à la version germanique de l’émission «Celebrity Big Brother». Mais seulement voilà, quatre jours après son entrée dans la maison David quitte déjà le show.

Raison invoquée, la maladie de son papa. «Mon père n'est pas bien. Quand je suis arrivé, je savais que je ne pourrais pas rester s’il n’allait pas bien. Je retourne à Los Angeles immédiatement. Il va mieux, mais il a dû être hospitalisé à nouveau» a expliqué l’ancien sex-symbol.

Cependant, de vilaines rumeurs contrent sa version. L’acteur n’était pas satisfait de son cachet, ou encore, tout ceci était prévu d’avance juste pour faire le buzz «The Hoff» ne souhaitant de toute façon pas rester enfermé dans une maison avec des gens.

En attendant d'éventuellement le voir dans une télé-réalité par ici, revivons ce grand moment d'histoire et de mode offert par David et sa veste lumineuse.

(Le Matin)

Créé: 18.09.2013, 16h26

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.