Vendredi 13 décembre 2019 | Dernière mise à jour 08:43

Musique Décès du chef d'orchestre Mariss Jansons

Célébré comme l'un des chefs d'orchestre les plus talentueux au monde, le Letton est mort à l'âge de 76 ans, après une carrière qui l'a amené à diriger les formations les plus prestigieuses, en Europe et aux Etats-Unis.

Vidéo: YouTube.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mariss Jansons est mort à Saint-Pétersbourg, où il résidait et avait effectué une partie de ses études alors que la deuxième ville de Russie s'appelait encore Leningrad.

Selon des proches du maestro, cités par des médias russes, Jansons a succombé dans la nuit de samedi à dimanche à une insuffisance cardiaque. Il souffrait depuis plusieurs années de problèmes cardiaques qui l'avaient contraint à aménager ses activités professionnelles.

L'annonce de son décès a suscité une pluie d'hommages, notamment de la part des institutions avec lesquelles il a travaillé le plus étroitement.

L'Orchestre symphonique de la Radio bavaroise, dont il était le chef attitré depuis 2003, a salué «un grand artiste et une personnalité exceptionnelle» par sa «précision au pupitre et son approche humaine des musiciens», selon l'intendant Ulrich Wilhelm. Son contrat avec la formation allemande courait jusqu'en 2024.

Concert du Nouvel-An

Mariss Jansons était également un familier des orchestres de Vienne, qui comptent parmi les plus prestigieux du monde musical. Il faisait partie du club très fermé des chefs ayant dirigé l'Orchestre philharmonique pour le concert du Nouvel-An, choisis par les musiciens eux-mêmes, en 2006, 2012 et 2016.

Le Philharmonique lui a dédié dimanche matin son concert du jour, en souvenir «d'une collaboration artistique étroite de plusieurs décennies et d'une amitié personnelle profonde», a déclaré le premier violon Daniel Froschauer avant la représentation. Chef invité très prisé, Mariss Jansons a collaboré avec presque tous les grands orchestres du monde ; il a été à l'affiche des principaux festivals et avait même joué au Vatican devant le pape Benoît XVI.

En 2018, sa direction de l'opéra de Tchaïkovski «La Dame de pique» avait été l'un des événements du festival de musique de Salzbourg.

Approche naturelle

Né le 14 janvier 1943 à Riga, à l'époque où la Lettonie faisait encore partie de l'URSS, il fut un élève du chef d'orchestre autrichien Herbert von Karajan et de la légende russe Yevgueny Mravinsky.

Mariss Jansons avait acquis une stature internationale en tant que directeur artistique de la Philharmonie d'Oslo, qu'il a dirigée pendant vingt ans, de 1979 à 2000. Celui dont les critiques ont salué une approche «naturelle et pleine d'émotion», «la capacité de pousser les musiciens à se dépasser eux-mêmes», avait ensuite enchaîné avec la direction musicale du Concertgebouw d'Amsterdam de 2004 à mars 2015. Il était membre honoraire des orchestres philharmoniques de Berlin et de Vienne.

ats (ats/Le Matin)

Créé: 01.12.2019, 16h12

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.