Mercredi 17 octobre 2018 | Dernière mise à jour 08:25

Hommage Déjà cinq ans sans Claude Nobs

Le co-fondateur du Montreux Jazz Festival s'en est allé le 10 janvier 2013.

ATS

Galerie photo

La presse rend hommage à Claude Nobs

La presse rend hommage à Claude Nobs La mort du directeur et fondateur du Montreux Jazz Festival fait la «Une» des médias romands en ligne depuis jeudi soir.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il y a cinq ans, le 10 janvier 2013, Claude Nobs rendait son dernier soupir à 76 ans.

Le co-fondateur du Montreux Jazz Festival était hospitalisé au CHUV de Lausanne suite à une chute, le 24 décembre 2012 à Caux, sur les pistes de ski de fond qu'il aimait tant.

«Claude était tout seul sur la piste de fond des Greysalleys -un tracé à proximité de son domicile ne présentant pas de difficultés- quand il est tombé, dans la matinée. Il est ensuite rentré chez lui», avait alors indiqué Laurent Wehrli, syndic de Montreux.

Quelques heures plus tard, voyant combien il se sentait mal, ses proches avaient appelé les secours.

Patron d'un festival qu'il avait co-fondé il y a près d'un demi-siècle, Claude Nobs était une figure incontournable de Suisse romande. Ce passionné de musique et de nouvelles technologies a su faire de son festival un événement internationalement connu. (Le Matin)

Créé: 10.01.2018, 09h41

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.