Vendredi 10 juillet 2020 | Dernière mise à jour 12:14

Corée du Nord Dennis Rodman redit son affection pour Kim Jong-un

Le basketteur américain, de nouveau en route pour Pyongyang, a réaffirmé lundi son amitié pour Kim Jong-un, qu'il a promis de ne pas importuner avec le sujet de la répression en Corée du Nord.

Dennis Rodman a tissé des liens personnels avec Kim Jong-un, réputé être un grand passionné de basket et plus particulièrement des Bulls.

Dennis Rodman a tissé des liens personnels avec Kim Jong-un, réputé être un grand passionné de basket et plus particulièrement des Bulls. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ex-star du basket, connu autant pour ses excentricités, ses tatouages et ses coupes de cheveux multicolores que pour ses cinq titres en NBA, s'est rendu trois fois à Pyongyang en 2013 où il a eu l'occasion de rencontrer le leader nord-coréen et créer des liens d'amitié.

«Je ne vais pas m'asseoir en face de lui et lui sortir: +Eh mon gars, ce que tu fais n'est pas bien+», a déclaré l'ex-vedette de la NBA à un groupe de journalistes présents à l'aéroport de Pékin. «Cela ne serait pas la bonne façon d'agir. Il est d'abord mon ami», a ajouté l'ancien joueur des Chicago Bulls. «Je l'adore», a-t-il ajouté au sujet du numéro un nord-coréen, qui a agité la semaine dernière la menace d'un «désastre nucléaire» dans la péninsule coréenne si celle-ci devait connaître une nouvelle guerre.

Liens personnels

Dans un message diffusé par la télévision nationale pour la nouvelle année, Kim Jong-un est également revenu sur l'exécution de son oncle, Jang Song-Thaek, autrefois un des responsables les plus influents du régime, qu'il a qualifié d'«ordure».

Il s'agit du quatrième voyage en Corée du Nord de Dennis Rodman, qui a tissé des liens personnels avec Kim Jong-un, réputé être un grand passionné de basket et plus particulièrement des Bulls.

Dennis Rodman est accompagné de plusieurs autres joueurs retraités des planchers de basket et doit participer mercredi à un match de gala pour l'anniversaire du dirigeant. Il a dit espérer que ce nouveau voyage permette d'«ouvrir des portes» pour «dialoguer de certains sujets».

Après sa dernière visite à Pyongyang en décembre, Dennis Rodman avait affirmé ne pas avoir rencontré lors de son séjour Kim Jong-un, mais avait promis de «le revoir». (afp/nxp)

Créé: 06.01.2014, 07h45

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.