Dimanche 12 juillet 2020 | Dernière mise à jour 22:16

Obsèques La dépouille de Whitney Houston est arrivée à Newark

La dépouille de la chanteuse Whitney Houston est arrivée samedi matin derrière l’église baptiste de Newark, près de New York, où elle chantait enfant et où ses obsèques privées étaient prévues à midi (18 heures).

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une pléiade d’artistes, dont Aretha Franklin, Stevie Wonder et Kevin Costner devaient participer à la cérémonie, dans la ville natale de Whitney Houston, dans la grande banlieue de New York.

La police sur les dents avait fermé toutes les rues alentour de l’église New Hope, devant laquelle un panneau clignotant célébrait en lettres roses et noires la mémoire de la pop star décédée le 11 février à Beverly Hills.

En souvenir de la pop star

"Whitney Houston 1963-2012", "we will always love you" (nous t’aimerons toujours), pouvait-on y lire, en référence à l’un de ses tubes les plus célèbres.

Des cartes de condoléances étaient accrochées aux grilles de l’église de brique rouge, avec des ballons et des fleurs, déposés par des mains anonymes. Des bougies et des ours en peluche étaient posés à terre, en souvenir de la pop star disparue.

Des policiers à cheval étaient stationnés dans la rue.

Par souci de sécurité, les fans avaient été priés de rester chez eux, et très peu bravaient le froid samedi matin pour essayer de s’approcher.

Le pasteur, un ami de Whitney Houston

La presse était maintenue à distance, derrière des barrières métalliques. Les obsèques, dans l’église qui peut contenir 1.500 personnes, doivent commencer à midi.

Le pasteur officiant sera un ami de Whitney Houston, Marvin Winans, également chanteur de gospel.

Surnommée "La Voix", Whitney Houston avait dominé la scène musicale américaine de la pop et de la soul dans les années 80 et 90, vendant près de 170 millions de disques. (AFP/nxp)

Créé: 18.02.2012, 16h18

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.