Mardi 21 novembre 2017 | Dernière mise à jour 06:44

France Dieudonné est un «risque de troubles à l'ordre public»

Le maire de Grenoble a annoncé que Dieudonné était persona non grata dans la ville. Mais l’humoriste en a-t-il vraiment quelque chose à faire ?

Le maire de Grenoble considère la venue de Dieudonné comme «un risque de troubles à l’ordre public».

Le maire de Grenoble considère la venue de Dieudonné comme «un risque de troubles à l’ordre public». Image: GettyImages

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Dieudonné arrivera-t-il à se produire à Grenoble?

Si les fans de quenelles l’attendent de pied ferme, ce n’est pas le cas du maire écologiste Eric Piolle, visiblement lassé des pitreries antisémites de l’humoriste controversé, toujours le pied sur la pédale.

Annoncé le 28 octobre prochain sur la scène du Summum, où il devrait présenter son nouveau spectacle, «La Guerre», Dieudonné trouvera peut-être porte close. En effet, le maire a saisi un arrêté municipal le 10 septembre, interdisant la venue de l’élément perturbateur qu’il considère être «un risque de troubles à l’ordre public».

D’après l’élu, qui aurait interpellé plusieurs acteurs culturels de la ville pour asseoir son propos, Dieudonné et Grenoble seraient tout simplement incompatibles. «Tous se sont exprimés sur l’incompatibilité entre les valeurs promues par l’artiste et les valeurs fondamentales de Grenoble, ville ouverte sur le monde et Compagnon de la Libération», a déclaré Eric Piolle dans un communiqué.

Comme l'on pouvait s'y attendre, la Dieudosphère n’a pas hésité à tomber à bras raccourci sur le maire concerné par le bien-être de ses concitoyens. Mais d’après les fans de l’humoriste, ce dernier se fourvoie. «Depuis des années, le seul trouble qui a été constaté était celui des forces déployées par les maires pour tenter d’interdire les spectacles», a lancé l’un d’eux.

On se souvient effectivement du grand bruit qu’avait provoqué Manuel Valls, éternellement hostile à Dieudonné, après les attentats de Charlie Hebdo. (Le Matin)

Créé: 12.09.2017, 11h37


Sondage

Pour vous, les cadeaux de Noël se font...






Sondage

Faut-il lever l’interdiction d’adopter faite aux homosexuels?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne