Jeudi 19 septembre 2019 | Dernière mise à jour 14:26

Deuil Un documentaire troublant sur Avicii juste avant sa mort

Le film mis en ligne par Netflix sur la vie du DJ Suédois évoque son caractère introverti et son épuisement.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On se serait bien passé de ce genre de hasard. Quelque temps avant la disparition d'Avicii, Netflix a proposé un documentaire qui retrace la vie du célèbre DJ suédois. Pour rappel, la star de 28 ans, de son vrai nom Tim Berling, est décédé vendredi 20 avril à Mascate, à Oman.

Cette réalisation de 90 minutes revient sur ses débuts, où l'on voit l'adolescent composer ses premières chansons dans sa chambre. On assiste ensuite à la création des tubes, comme le célèbre «Wake me up». Ou encore le moment où il travaille avec Chris Martin, le chanteur du groupe Coldplay, sur «Sky full of stars».

Un des points les plus marquants est son caractère introverti. Timide, il a parfois du mal à monter sur scène. Mais le succès a rendez-vous avec le jeune homme et il multiplie les shows. Au top, il ne s'arrête plus, mais tous ces concerts incessants finissent par l'épuiser. Le documentaire montre ensuite l'enfer qu'Avicii a vécu. En 6 ans, il a cumulé jusqu'à 800 shows. L'alcool l'aide à tenir au point de ravager son pancréas. Il ne dort plus et prend 20 pilules par jour. On le voit même dans ses moments les plus vulnérables, lorsqu'une caméra le filme en train de discuter avec ses médecins.

Le Parisien a relevé une phrase du DJ qui a été prononcé dans ce documentaire: «Les fans étaient super-heureux et moi j’étais super-mal. Les concerts n’en finissaient pas. Quand j’avais envie de taper dans les murs, je m’arrêtais deux mois mais je n’arrivais pas à me détendre en pensant aux nouveaux concerts qui approchaient.» Il finit par tout arrêter en 2016. Il craque. Il annonce sa retraite et confie qu'on ne le verra plus jamais sur scène. Un film bouleversant qui permet de mieux comprendre l'artiste.

Créé: 23.04.2018, 18h32

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.