Mercredi 18 septembre 2019 | Dernière mise à jour 03:52

Clash Dylan Farrow toutes griffes dehors contre Scarlett Johansson

Les propos de veuve noire des «Avengers» en défense de Woody Allen ont fait sortir de ses gonds la fille adoptive du cinéaste qui persiste à l'accuser d'abus.

Dylan Farrow (à g.) accuse son père, Woody Allen, de l'avoir agressé.

Dylan Farrow (à g.) accuse son père, Woody Allen, de l'avoir agressé.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La fille de Woody Allen s'en est prise à Scarlett Johansson, qui a défendu le réalisateur dans une interview dans laquelle elle expliquait qu'elle pensait qu'il n'avait jamais abusé de sa fille. Dylan Farrow maintient ses accusations contre le cinéaste, affirmant qu'il l'a agressée lorsqu'elle était enfant, accusations que Woody Allen a démenti à moult reprises.

«J'adore Woody, a déclaré Scarlett Johansson au «Hollywood Reporter». Je le crois, et je travaillerais avec lui n'importe quand. Je le vois quand je peux, et je discute beaucoup avec lui à ce sujet. J'ai été très franche avec lui, comme lui avec moi. Il maintient son innocence et je le crois.»

«Scarlett a du chemin à faire»

Des propos qui ont provoqué l'ire de Dylan Farrow. «Si on a appris quelque chose de ces deux dernières années, c'est qu'il faut absolument croire les prédateurs masculins qui «maintiennent leur innocence», sans se poser de question. Scarlett a du chemin à faire pour comprendre le problème dont elle parle», a-t-elle tweeté.

Créé: 06.09.2019, 17h37

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.