Lundi 21 octobre 2019 | Dernière mise à jour 14:07

Controverse Ed Sheeran et Ariana Grande boycottés en Indonésie

Jugées trop tendancieuses, leurs chansons ont été bannies par les autorités indonésiennes.

Ariana Grande sur scène en décembre dernier à New-York.

Ariana Grande sur scène en décembre dernier à New-York. Image: Mike Coppola/Getty Images North America/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En Indonésie, Ed Sheeran et Ariana Grande seraient trop obscènes. C'est en tout cas ce que rapporte 20minutes.fr ce dimanche. L'autorité audiovisuelle de la province indonésienne de Java Occidental a placé les titres des deux artiste sur la liste des 85 morceaux interdits de diffusion pendant la journée.

«Ce ne sont pas les chansons qui sont bannies, mais leurs paroles qui contiennent de la pornographie, des liens avec la pornographie et de l’obscénité », a déclaré Rahmat Arifin, directeur adjoint de la commission de diffusion de la province.

Les morceaux mis en cause sont Love me Harder pour Ariana Grande et Shape of You pour Ed Sheeran. Ces deux titres contiendraient des paroles «faisant passer les femmes pour des objets sexuels».

L'américaine et le britannique n'ont pour le moment pas réagi à cette information. Ed Sheera aura pourtant surement cette interdiction en tête lorsqu'il montera sur scène à Jakarta, la capitale indonésienne, le 3 mai prochain.

Créé: 03.03.2019, 20h54


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.