Lundi 25 mai 2020 | Dernière mise à jour 13:54

Générosité Emilia Clarke met aux enchères un dîner virtuel avec elle

Tentez votre chance: douze personnes faisant un don à sa fondation SameYou pour aider les efforts contre le coronavirus seront gagnantes.

«On discutera de plein de choses, du confinement, de la peur, de vidéos drôles, et du fait que, vous savez, je ne sais pas cuisiner», promet-elle sur Instagram.

«On discutera de plein de choses, du confinement, de la peur, de vidéos drôles, et du fait que, vous savez, je ne sais pas cuisiner», promet-elle sur Instagram.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Emilia Clarke offre à ses fans la chance de dîner virtuellement avec elle, en faisant un don au fonds d’aide contre le coronavirus qu’elle a mis en place. L’actrice espère récolter 310'000 dollars par le biais de son organisation, SameYou, pour l’aider à se battre contre la propagation de la Covid-19.

«Que diriez-vous de dîner virtuellement avec moi? Si vous donnez, 12 heureux gagnants me rejoindront, et on fera un dîner improvisé, que l’on cuisinera et mangera ensemble. On discutera de plein de choses, du confinement, de la peur, de vidéos drôles, et du fait que, vous savez, je ne sais pas cuisiner. Ça va être drôle et intéressant», a-t-elle expliqué dans une vidéo sur Instagram, qu’elle a légendée en expliquant le but de sa campagne.

Libérer des lits d'hôpital

Son fonds aidera « les patients souffrant d’une attaque ou de problèmes cérébraux », un mal contre lequel elle s'est elle-même battue. «Ce fonds aidera à libérer des lits d’hôpital, dont on a besoin pour gérer l’épidémie, et à aider ceux qui ont besoin d’un endroit pour se remettre. 100% de votre générosité aidera à financer des cliniques de convalescence virtuelles ces prochaines semaines. C’est une lourde tâche et je vous demande beaucoup, mais vous êtes de bonnes âmes, donc je sais que vous m’aiderez», a-t-elle ajouté.

Voir cette publication sur Instagram

We promised we’d let you know about what we were doing to help - today we are launching our Emergency Response for Brain Injury & Stroke Patients to provide more free beds for hospitals, but also desperately needed support for brain injury and stroke survivors. 100% of your generosity will go to funding virtual rehab clinic support in the coming weeks, to help survivors who have been discharged from hospital early due to the coronavirus emergency. Therapy support about brain injury and stroke is vital for ongoing mental and physical recovery. Our aim is to raise £250,000, and the more we raise, the more we can do to help. As a thank you, Emilia will be inviting 12 people to have a virtual dinner party with her to cook, eat and share stories with her. You'll need to donate within the next ten days (by midnight 9th April 2020), and the date of the virtual dinner party for 12 of you, will be in the next few weeks. You may have also spotted the tee Emilia is wearing is from our shop (link in bio), designed by @gommie_poem and @benchallen. Together, we can make a difference, and help those in need at this time. @spauldingrehab @uclh #togethertogethertogether #sameyoucharity #covid19 #coronavirus #pandemic

Une publication partagée par SameYou (@sameyouorg) le

Emilia Clarke a lancé SameYou en 2019, afin d’aider les personnes victimes d’une attaque cérébrale. Elle avait elle-même subi deux anévrismes cérébraux, en 2011 et 2013.

Cover Media

Créé: 31.03.2020, 12h29

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.