Mercredi 1 avril 2020 | Dernière mise à jour 11:10

Confidences Florence Pugh: son apparence «démolie» par Hollywood

Quand elle est arrivée à Los Angeles, de nombreux producteurs ont estimé que le physique de la star des «Filles du docteur March» serait un problème pour sa carrière.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Florence Pugh n'a pas eu des débuts faciles à Hollywood, son apparence ayant été considérée comme un obstacle à sa carrière. L'actrice britannique a fait ses débuts au cinéma en tant qu'adolescente dans le drame indépendant de Carol Morley en 2014 «The Falling». Deux ans plus tard, elle a été choisie pour jouer dans le pilote d'une série appelée «Studio City», aux côtés de Heather Graham et d'Eric McCormack.

Elle s'est vite rendue compte que son expérience sur «The Falling», dans laquelle les actrices pouvaient «se sentir complètement à l'aise dans leur peau», n'était pas représentative de l'industrie du cinéma.

Elle a juré de ne plus revenir à LA

«Je suis passée de ce petit film où les femmes étaient félicitées pour être telles qu'elles étaient et pour ne pas connaître ou se soucier de leurs meilleurs angles, à, soudain, tout ce que j'étais, tout ce que Carol avait aimé chez moi, mon apparence, qui je suis en tant que personne, se faisait démolir», a-t-elle expliqué à «ES Magazine».

Le pilote de «Studio City» n'a finalement jamais été diffusé et la star des «Filles du docteur March» est rentrée chez elle, jurant de ne jamais revenir à Los Angeles avant de mieux savoir qui elle était en tant qu'actrice.

«Lorsque vous arrivez avec votre tête de bébé, une petite chose fraîche et désireuse de plaire, ils vous transforment en tout ce dont ils peuvent avoir besoin pour faire vendre, a expliqué la star de 24 ans. Vous devez savoir exactement ce que vous représentez lorsque vous entrez dans des réunions (…) Non , je ne veux pas me couper les cheveux. Non, je ne veux pas que tu m'épiles la lèvre supérieure. J'ai un visage et des poils qui en sortent. S'il vous plaît laissez-moi.»

Nue dans Lady Macbeth

Florence Pugh a cependant rebondi après cet échec lorsqu'elle a incarné Lady Katherine dans le drame «Lady Macbeth» de 2016, un rôle pour lequel elle a passé beaucoup de temps nue et qui l'a aidée à reprendre confiance en son apparence.

«Katherine a tout changé. J'ai adoré le fait qu'elle était nue tout le temps. À ce moment de ma vie, on m'avait fait me sentir mal par rapport à mon apparence et ce film était parfait, je ne pouvais pas me sentir complexée», a-t-elle déclaré.

Cover Media / lematin.ch

Créé: 20.01.2020, 14h04

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.