Jeudi 22 février 2018 | Dernière mise à jour 06:00

Interview Floyd Mayweather: «J'aime le sport, le luxe et le fric»

L’extravagant champion de boxe collabore avec une marque suisse. Rencontre à Las Vegas où il a ouvert un… club de strip-tease!

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Las Vegas est synonyme de casinos, de showgirls, de fêtes bling-bling, mais aussi de boxe. C’est là que Floyd Mayweather habite. Et c’est là qu’il a reçu «Le Matin» pour présenter son nouveau projet: l’ambassadeur de Hublot, que l’on surnomme Money, a présenté sur le strip de Vegas les montres en tirage limité qu’il a personnellement créées avec l’horloger suisse. Le boxeur de légende, qui n’a jamais perdu un seul combat et cumule 50 victoires, aime toujours autant surprendre, choquer, mettre k.-o. Avec ses mots.

L'interview de Floyd Mayweather

Vous habitez à Las Vegas dans un domaine de 2000 m2 avec 5 chambres, 7 salles de bains… Qu’aimez-vous tant dans cette ville?

Las Vegas est la seule ville au monde qui ne dort jamais! J’ai beaucoup voyagé et il n’y a qu’à Vegas que l’on peut passer la nuit entière à s’éclater ou se lever à 4 h du matin et sortir dans différents endroits. Tout est ouvert jour et nuit. Ici, c’est la capitale du divertissement sous toutes ses formes. On peut aller s’entraîner dans ma salle de boxe avec mon père ou mon frère sur rendez-vous privé. Ou si l’on préfère, s’éclater dans d’autres genres de clubs privés (ndlr: il fait un clin d’œil). J’aime tellement cette ville que je viens aussi d’y inaugurer mon propre club pour gentlemen.

Vous voulez dire club de strip-tease, n’est-ce pas?

Je suis très doué et malin pour investir et faire fructifier mon argent. De belles paires de seins et de beaux vagins, cela ne sera jamais démodé! Et lorsque vous mélangez ces beautés avec de la musique et de l’alcool, vous avez tous les ingrédients indispensables pour une fête réussie.

Vous maniez l’argent, la provocation et les déclarations coups de poing. Qu’est-ce qui surprendrait nos lecteurs à votre sujet?

Ceux qui ne me connaissent pas intimement seraient peut-être surpris de voir que je suis un bosseur acharné. Oui, j’aime la fête et m’éclater, mais j’ai un emploi du temps chargé car j’ai investi dans de nombreux projets très différents. On me connaît comme le plus grand boxeur, celui qui n’a jamais perdu un combat. Mais on voit peut-être moins l’homme d’affaires qui a su s’entourer d’une équipe de gagnants pour innover et créer une marque qui va durer longtemps après ma retraite des rings, TMT (ndlr: The Money Team, tiré de son surnom).

Vous avez quatre enfants. Êtes-vous très impliqué dans leur éducation?

J’ai deux filles et deux garçons. C’est beaucoup plus simple avec Zion et Koraun car, même s’ils sont jeunes, ce sont des gars et ils doivent apprendre de leurs erreurs comme j’ai pu le faire. Koraun a 18 ans et nous avons une grande complicité. Ils ont leurs copines, leurs potes, leurs vies… Avec mes filles, je fais plus attention et je leur ai déjà dit plusieurs fois qu’elles doivent se faire désirer par un mec. Plus une fille sait faire attendre un homme et plus il va avoir envie d’elle, non?

Côté luxe, vous êtes aussi un grand collectionneur de montres. D’où vient cette passion?

Et comment! J’aurai 41 ans le 24 février et je suis le seul boxeur qui est encore au top à cet âge-là. Je suis le seul qui est encore capable de faire un combat et de gagner 300 ou 400 millions de dollars en 20 minutes sur un ring.

(Le Matin)

Créé: 13.02.2018, 07h13


Sondage

Si "No Billag" est rejeté le 4 mars, que devra faire la SSR?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.