Mardi 17 septembre 2019 | Dernière mise à jour 20:18

Justice «Fortnite» aurait plagié sa «Carlton Dance»

L'ex-star de la série «Le prince de Bel-Air» Alfonso Ribeiro attaque les éditeurs du jeu vidéo.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’acteur Alfonso Ribeiro a décidé d’attaquer les créateurs du célèbre jeu vidéo «Fortnite» après que ceux-ci ont utilisé la «Carlton Dance» dans leur jeu, danse qu’il a créée pour le «Prince de Bel-Air», série dans laquelle il jouait Carlton Banks. Selon The Blast, dans «Fortnite», la danse est appelée «The Fresh Emote», et ressemble fort à celle de l’acteur.

«De nombreux joueurs ont immédiatement reconnu cette danse comme étant celle d’Alfonso Ribeiro, peut-on lire dans la plainte. En effet, en appelant la danse «Fresh» («Le prince de Bel-Air» s’appelle en anglais «The Fresh Prince of Bel-Air»), Epic a intentionnellement induit une connexion directe entre cet achat et la série dans laquelle la danse a débuté. Cette connexion implique qu’Alfonso Ribeiro serait en accord avec le produit vendu.» L’acteur demande donc des dommages et intérêts, qui n’ont pas été précisés dans la plainte.

Il s’agit de la deuxième star à attaquer Epic en justice pour le même motif. Le rappeur 2 Milly s’en prend également à l’éditeur de jeux vidéo, les accusant d’avoir copié sa danse «Milly Rock», en la renommant «Swipe It».

Créé: 18.12.2018, 14h36

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.