Mercredi 27 mai 2020 | Dernière mise à jour 01:51

Garde à vous! Francis Lalanne devient gendarme

Le chanteur a déclaré qu'il allait rentrer dans la réserve nationale de la gendarmerie, avec le grade de chef d'escadron. Un «acte patriotique» pour lui.

L'histoire ne dit pas s'il devra se couper les cheveux...

L'histoire ne dit pas s'il devra se couper les cheveux... Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Francis Lalanne sent le devoir l’appeler: invité par Laurence Boccolini dans son émission sur Europe 1, il a confié qu’à partir de janvier 2019, il allait «rentrer dans la réserve nationale de la gendarmerie, avec le grade de chef d'escadron».

Sa motivation? La patrie: «C’est comme si je devais quelque chose à mon pays. J'ai réfléchi à comment je pouvais faire une sorte de service national tardif, et un général que j'aime beaucoup m'a dit: «Mais pourquoi tu ne rentrerais pas dans la réserve nationale de la Gendarmerie?» explique-t-il.

Il a refusé de faire son service militaire

Un engagement qui est pourtant à l’opposé de ce qu’il était dans sa jeunesse : un objecteur de conscience. «Quand j'avais 20 ans, j'étais objecteur de conscience, donc j'ai refusé de faire mon service militaire », confie-t-il. Voici maintenant venu le temps de rattraper ce manque pour Francis Lalanne, qui servira «une semaine par mois».

Créé: 17.10.2018, 15h08

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.