Lundi 20 janvier 2020 | Dernière mise à jour 20:36

Justice Le frère de Yann Moix a déposé plainte pour diffamation

D'après «L'Express», Alexandre Moix veut aller devant les tribunaux suite aux propos tenus par l'auteur dans l'émission «TPMP».

En novembre 2019, Yann Moix avait déclaré sur C8: «Mon frère, Alexandre, était très proche de groupuscules néonazis, Maxime Brunerie and co.»

En novembre 2019, Yann Moix avait déclaré sur C8: «Mon frère, Alexandre, était très proche de groupuscules néonazis, Maxime Brunerie and co.» Image: Getty

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après s'être calmée pendant quelques mois, l'affaire Yann Moix fait à nouveau parler d'elle. Dans son livre «Orléans», paru en août 2019, l'auteur évoquait les sévices que ses parents et son frère Alexandre lui auraient infligés. Une polémique avait suivi, la famille de l'écrivain l'accusant de mentir pour faire parler de son ouvrage, Alexandre Moix allant jusqu'à affirmer que c'est lui qui était victime des violences de son frère.

«J’ai subi vingt ans durant des sévices et des humiliations d’une rare violence de sa part. (...) Tentative de défenestration du premier étage et de noyade dans la cuvette des toilettes quand j’avais 2 ans, passages à tabac récurrents dès que nos parents s’absentaient, destruction systématique de mes nouveaux jouets», expliquait Alexandre Moix à l'époque.

«Proches de groupuscules néonazis»

Dans les médias, chaque partie se renvoyait coup sur coup. Et c'est Alexandre Moix qui a décidé de faire appel à la justice en premier. Il a en effet, selon «L'Express», déposé plainte en décembre dernier pour diffamation contre son frère, pour des propos tenus dans l'émission «Touche pas à mon poste» sur C8. Yann Moix y avait déclaré, en novembre 2019: «Mon frère, Alexandre, était très proche de groupuscules néonazis, Maxime Brunerie and co.»

Alexandre Moix demande notamment 15 000 euros (16 200 francs) de dommages et intérêts.

Par ailleurs, une plainte similaire a été déposée contre Eric Naulleau, chroniqueur de «TPMP», pour avoir organisé une interview de la grand-mère des frères Moix, dans laquelle elle prenait ouvertement parti pour Yann.

Cover Media

Créé: 10.01.2020, 18h22

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.