Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 04:09

Remerciement George Michael offre un concert à ceux qui l'ont soigné

Le chanteur avait dit qu’il donnerait un concert privé aux médecins autrichiens qui avaient pris soin de lui en novembre 2011, lorsqu’il souffrait d’une grave pneumonie. Il a tenu promesse.

Sa pneumonie est de l’histoire ancienne. George Michael
a retrouvé tout son punch sur scène.

Sa pneumonie est de l’histoire ancienne. George Michael a retrouvé tout son punch sur scène. Image: Ronald Zak/AP

Son dernier clip

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mercredi, le chanteur anglais de 49 ans est retourné à l’hôpital avec dans ses poches mille billets pour le personnel soignant en vue de son concert d’hier soir au Stadthalle. «C’est fantastique d’être en vie!» a-t-il déclaré sur place avant de prendre le micro pour son tour de chant.

Début août, il avait participé à la cérémonie de clôture des Jeux olympiques, à Londres, mais pour lui, émotionnellement parlant, c’était bien plus important de se produire dans cet hôpital: «C’est l’un des plus grands honneurs de ma vie que de pouvoir chanter pour les femmes et les hommes qui m’ont sauvé la vie.» En novembre 2011, George Michael avait dû rester de longues semaines alité à Vienne. Aujourd’hui, la star a tourné la page de la maladie et a retrouvé toute son énergie. George Michael sera dimanche à Paris pour un concert au profit de Sidaction.

Créé: 07.09.2012, 11h22

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.