Samedi 11 juillet 2020 | Dernière mise à jour 19:37

Santé Guérie du coronavirus, Pink dénonce le gouvernement américain

La chanteuse aimerait que les tests soient plus accessibles et a fait un don d'un million de dollars pour aider les soignants.

Pink et son fils de 3 ans, Jameson, ont les deux contracté le coronavirus.

Pink et son fils de 3 ans, Jameson, ont les deux contracté le coronavirus. Image: Instagram

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pink est connue pour toujours dire le fond de sa pensée. La chanteuse de 40 ans a expliqué vendredi sur Instagram que son fils et elle avaient contracté le coronavirus. Aujourd'hui, les deux sont guéris, mais elle est très remontée contre le gouvernement américain.

«Il y a deux semaines, mon fils de trois ans, Jameson, et moi, présentions des symptômes du Covid-19. Notre médecin nous a testés et j’étais positive», explique-t-elle. Après avoir passé plusieurs jours enfermés, l'artiste et son enfant ont subi un nouveau test et il était «négatif».

Voir cette publication sur Instagram

Two weeks ago my three-year old son, Jameson, and I are were showing symptoms of COVID-19. Fortunately, our primary care physician had access to tests and I tested positive. My family was already sheltering at home and we continued to do so for the last two weeks following the instruction of our doctor. Just a few days ago we were re-tested and are now thankfully negative. It is an absolute travesty and failure of our government to not make testing more widely accessible. This illness is serious and real. People need to know that the illness affects the young and old, healthy and unhealthy, rich and poor, and we must make testing free and more widely accessible to protect our children, our families, our friends and our communities. In an effort to support the healthcare professionals who are battling on the frontlines every day, I am donating $500,000 to the Temple University Hospital Emergency Fund in Philadelphia in honor of my mother, Judy Moore, who worked there for 18 years in the Cardiomyopathy and Heart Transplant Center. Additionally, I am donating $500,000 to the City of Los Angeles Mayor’s Emergency COVID-19 Crisis Fund. THANK YOU to all of our healthcare professionals and everyone in the world who are working so hard to protect our loved ones. You are our heroes! These next two weeks are crucial: please stay home. Please. Stay. Home.??

Une publication partagée par P!NK (@pink) le

«C'est une parodie et un échec de notre gouvernement de ne pas rendre ces tests plus accessibles. Cette maladie est grave et réelle. Les gens doivent savoir que les jeunes, les personnes âgées, en bonne santé ou non, riches ou pauvres, sont tous touchés», souligne-t-elle. «Nous devons rendre les tests gratuits et plus largement accessibles pour protéger nos enfants, nos familles, nos amis et nos communautés.»

Décidée à se mobiliser contre cette crise sanitaire, Pink a décidé de faire un don d'un million de dollars pour aider les soignants: 500'000 dollars seront reversés au Temple University Hospital de Philadelphie, en Pennsylvanie. «En l'honneur de ma mère, Judy Moore, qui a travaillé 18 ans au service de cardiologie». Les autres 500'000 dollars seront pour la ville de Los Angeles.

«Merci à tous nos professionnels de santé et à tous ceux dans le monde qui travaillent si dur pour protéger nos proches. Vous êtes nos héros! Ces deux prochaines semaines sont cruciales: restez chez vous.»

FDA

Créé: 06.04.2020, 06h54

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.