Samedi 30 mai 2020 | Dernière mise à jour 21:09

Mal Guillaume Canet a eu «le visage paralysé pendant deux mois»

L'acteur revient sur cette période pendant laquelle il devenait «complètement fou». Il explique ne pas avoir dormi pendant 72 heures et avoir été «au fond du gouffre».

Guillaume Canet avait le visage complètement descendu et un œil paralysé.

Guillaume Canet avait le visage complètement descendu et un œil paralysé. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Guillaume Canet a proposé quelques lives durant ce dernier mois sur son Instagram. Le dernier en date était dimanche 10 mai. Il était accompagné par l'un de ses amis, le chirurgien Emmanuel Racy. Avant d’aborder les thèmes du coronavirus ou encore de l’alimentation, le comédien a raconté leur rencontre lors d'une période compliquée de sa vie.

«Il y a une dizaine d’années, je me suis retrouvé dans son cabinet à 22 h 30 par l’intermédiaire de quelqu’un qui m’a donné ses coordonnées. J’étais au fond du gouffre, parce que j’avais une paralysie du visage depuis deux mois», a-t-il expliqué.

«J’avais la tronche complètement descendue, mon œil paralysé, je pouvais plus fermer ni cligner de l'œil. J’étais sous très, très fortes doses de cortisone», a-t-il poursuivi.

«Je n’avais pas dormi depuis 72 heures»

Le comédien avait l’impression d’être «devenu fou» à cause des médicaments. «Je n’avais pas dormi depuis 72 heures, j’avais l’impression d’avoir du feu à l’intérieur de moi, je devenais complètement fou et j’étais limite à me foutre en l’air. Je n’en pouvais plus.»

Emmanuel Racy lui a alors expliqué précisément de quoi il souffrait. «Il m’a expliqué exactement ce que j’avais, pourquoi je l’avais. Il m’a fait des dessins, et ça m’a fait tellement du bien à ce moment d’avoir quelqu’un qui comprenait ce que je vivais. C’est compliqué quand même pour un acteur d’avoir la gueule paralysée.»

Le médecin lui a prescrit un régime à suivre et lui a conseillé de se mettre à la course à pied pour générer des endorphines. «Petit à petit, j’ai retrouvé mon visage. Pour cette raison-là il m’a sauvé quand même un peu la vie, parce que ça aurait été compliqué de faire mon métier en ayant mon visage comme ça.»

FDA

Créé: 12.05.2020, 09h26

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.