Jeudi 18 juillet 2019 | Dernière mise à jour 23:05

Justice Il retire sa plainte pour agression sexuelle contre Kevin Spacey

La star de «House of Cards» voit ses soucis judiciaires allégés car l’homme de 18 ans qui l’accuse d’agression sexuelle a abandonné sa plainte au civil. Le procès au pénal suit, en revanche, son cours.

L'homme affirme que Kevin Spacey (photo) lui a attrapé les parties intimes, il y a trois ans de cela, dans un bar du Massachusetts où il travaillait.

L'homme affirme que Kevin Spacey (photo) lui a attrapé les parties intimes, il y a trois ans de cela, dans un bar du Massachusetts où il travaillait. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Kevin Spacey n’ira pas plaider son innocence au civil. Le jeune homme de 18 ans qui l’accuse d’agression sexuelle vient de retirer sa plainte.

Ce dernier affirme que l’acteur lui a attrapé ses parties intimes, il y a trois ans de cela, dans un bar du Massachusetts où il travaillait. Il a porté plainte contre l’acteur au pénal, puis au civil et c’est cette dernière qu’il abandonne. Kevin Spacey, qui a plaidé non coupable, devra en revanche défendre ses intérêts au pénal, où il risque une peine de prison.

La star de «House of Cards» est devenue l’un des noms contre lesquels plusieurs personnes ont porté de graves accusations suite au mouvement #MeToo instigué par les enquêtes du New Yorker et du New York Post qui ont mis à jour les agissements du producteur Harvey Weinstein. L’acteur Anthony Rapp a le premier pris publiquement la parole contre Kevin Spacey, expliquant qu’il avait été agressé sexuellement par le comédien à l’âge de 14 ans.

L’acteur s’était par la suite excusé pour son comportement, avant d’être limogé par Netflix de la série «House of Cards» et effacé du film de Ridley Scott, «Tout l’argent du monde».

Suite aux révélations d’Anthony Rapp, de nombreux hommes ont fait part du comportement de Kevin Spacey à leur égard. Des allégations qui, pour la plupart, s’apparentent à des agressions sexuelles ou du harcèlement, ouvrant des enquêtes de police notamment à Londres, où Kevin Spacey a été pendant longtemps le directeur artistique d’un des plus prestigieux théâtre de la ville, le Old Vic.

Créé: 07.07.2019, 13h30

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters