Vendredi 23 août 2019 | Dernière mise à jour 19:27

France Ingrid Chauvin sur l'adoption: «J'ai honte de ce système»

L'actrice, qui attend toujours de pouvoir accueillir un enfant chez elle, a eu le coeur brisé par plusieurs témoignages sur les réseaux sociaux.

Ingrid Chauvin est maman d'un petit Tom, âgé de 3 ans.

Ingrid Chauvin est maman d'un petit Tom, âgé de 3 ans. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En 2013, Ingrid Chauvin a donné naissance à son premier enfant Jade. Mais cinq mois plus tard, la petite décède subitement.

Malgré leur grande tristesse, Ingrid Chauvin et son mari Thierry Peythieu décident de se tourner vers l'adoption. Contre toute attente, la jeune femme tombe enceinte à nouveau.

Toutes ses démarches sont alors immédiatement bloquées. Elle accouche d'un petit garçon, Tom, en juin 2016. Mais l'actrice continue son combat et tente par tous les moyens d'avoir recours à l'adoption.

Le 8 août dernier, celle qui joue dans «Demain nous appartient» a posté plusieurs publications à ce sujet sur Instagram. Ce sont des messages d'internautes qui l'ont poussée à sortir de son silence. Comme cette jeune femme de 19 ans qui l'a remerciée pour ses «interventions au sujet des enfants placés».

Où se trouve la protection de l’enfance en France?

Séparée de ses parents quand elle n'avait qu'un mois, elle a raconté à Ingrid Chauvin son calvaire, passant de famille d’accueil en famille d’accueil et de foyer en foyer. Dans la légende qui accompagne son post, la femme de Thierry Peythieu s’insurge: «Voilà le genre de messages que je reçois régulièrement et qui me fend le coeur?! Mais où se trouve la protection de l’enfance en France?! À quand une réelle considération envers ces enfants qui ne demandent qu’une chose, être aimés et avant tout respectés… j’ai honte de ce système.»

Ingrid Chauvin a eu la confirmation qu’il y avait un réel problème quand elle a reçu le témoignage d'une personne travaillant «en pouponnière depuis plusieurs années.» Manque de moyens, bébés qui «ne peuvent être portés par manque de temps», «des soins à la va-vite» car une auxiliaire doit s’occuper de 6 enfants… Ce triste tableau a beaucoup ému l’actrice.

Sous sa publication, Ingrid Chauvin a une nouvelle fois laissé éclater sa colère: «Que faut-il attendre! Que le taux de suicide chez les enfants placés augmente, que les viols dans certains foyers se multiplient qu’il y ait plus de SDF, de nouveaux attentats? Imaginez ce que deviennent tous ces enfants placés à leur majorité lorsqu’ils sont libérés de leur foyer, esseulés sans repères, après toute une vie sans amour et sans respect…»

Créé: 09.08.2019, 18h13

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.