Mardi 15 octobre 2019 | Dernière mise à jour 21:00

Insolite Ivre, Russell Crowe a acheté un crâne de dinosaure à Leo DiCaprio

L'acteur néo-zélandais l'a finalement revendu en 2019 lors d'enchères organisées pour financer son divorce.

Russell Crowe (à g.) a acheté un crâne de Mosasaure.

Russell Crowe (à g.) a acheté un crâne de Mosasaure. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lors d'une soirée a priori très arrosée, Russell Crowe a acheté un crâne de dinosaure à Leonardo DiCaprio. Ce dernier lui a dit qu’il cherchait à vendre un souvenir étrange parce qu’il avait décidé de faire une offre pour un autre spécimen lors d’une prochaine vente aux enchères.

«La vodka est impliquée dans cette transaction, a déclaré Russell Crowe à l’animateur de radio Howard Stern. J'ai dit: «Je vais l’acheter! Combien t'en veux?» Il a répondu: «Donne-moi simplement ce que j’ai payé.» Je pense qu'il a payé environ entre 30 000 ou 35 000 dollars pour cela.»

Russell Crow se justifie: «Ce n'était pas un dinosaure très populaire«, a concédé l'acteur. «Mais je l'ai acheté vers 2008, 2009, et mes enfants, surtout mon aîné, étaient fascinés par les dinosaures, alors je leur ai dit: «Voilà, en voilà un pour votre salle de jeux.»»

Russell Crowe a réalisé un profit sur l’achat en vendant l’an dernier le crâne du Mosasaure près de 45 000 dollars.

Créé: 22.06.2019, 13h41


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.