Mardi 2 juin 2020 | Dernière mise à jour 16:16

Surréaliste Jaden et Willow Smith: des minis Jean-Claude Van Damme

Les rejetons de Will et Jada Smith ont donné une interview à l'occasion de la sortie de leur album respectif. Du grand n'importe quoi!

Image: AFP

Galerie photo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«J'ai été à l'école pendant une année. C'est incroyable mais aussi terrible! Incroyable car maintenant je sais pourquoi les enfants sont déprimés. Terrible, car moi aussi j'étais déprimée.» Willow Smith, 14 ans, a ses raisons pour ne pas aimer l'école. Son frère aîné, Jaden, 16 ans, n'est pas un grand fan non plus car, pour lui, « l'école, ce n'est pas authentique car elle se termine. Ce n'est pas vrai, pas réel. Notre apprentissage ne va jamais s'arrêter.» A l'occasion de la sortie de leur album respectif, Willow et Jaden ont donné une interview commune au supplément culturel du «New York Times». Certaines de leurs réponses sont tellement incongrues qu'elles auraient pu sortir de la bouche de Jean-Claude Van Damme lui-même. Morceaux choisis:

Question: Que lisez-vous?

WILLOW: Des livres sur la physique quantique. Osho (réd: gourou indien controversé)

JADEN: des textes anciens, qui n'ont même pas été datés.

Comment ressentez-vous le temps? La vie avance-t-elle très vite?

WILLOW: Je peux accélérer ou arrêter le temps à ma guise. C'est comme ça que je sais que ça n'existe pas.

JADEN: Il est prouvé que la façon dont le temps évolue dépend d'où vous vous trouvez dans l'univers. C'est relatif en fonction des personnes et des endroits. Mais si on parle de la terre, une seconde peut durer une année si vous êtes conscient du moment. Et si vous ne l'êtes pas, votre enfance, toute votre vie peut se dérouler en 6 secondes.

Comment vous êtes-vous amélioré?

WILLOW: En prêtant moins attention à ce que tout le monde pense mais aussi ce que votre propre esprit pense. Parce que ce que pense votre esprit peut vous rendre triste.

JADEN: Exactement. Parce que votre esprit a une dualité. Ainsi, quand une pensée traverse votre esprit, ce n'est pas juste une pensée. Elle rebondit sur les deux hémisphères du cerveau. Quand vous pensez à quelque chose de joyeux, vous pensez à quelque chose de triste. Quand vous pensez à une pomme, vous pensez au contraire d'une pomme.

WILLOW: Et après vous pensez à ce que vous pensez, ce qui est très dangereux.

En effet, il ne vaut mieux pas trop qu'ils pensent, ces deux-là, leurs méninges pourraient se mettre à fumer.

Créé: 19.11.2014, 15h12

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.