Mercredi 21 août 2019 | Dernière mise à jour 00:34

Mystère James Brown a-t-il été assassiné?

Une amie du chanteur mort en 2006 officiellement d'une crise cardiaque affirme qu'il était en danger. Des journalistes de CNN mènent l'enquête.

James Brown ne serait pas décédé de causes naturelles, en 2006. Une amie soupçonne même que la star ait été assassinée.

James Brown ne serait pas décédé de causes naturelles, en 2006. Une amie soupçonne même que la star ait été assassinée. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Et si James Brown avait été tué? C’est la question au cœur d’une enquête réalisée par des journalistes de CNN. Le parrain de la soul est officiellement décédé en 2006 d’une mort naturelle, une information mise à mal par les journalistes d’investigation de la chaîne américaine.

Les reporters ont mis à jour de nouveaux détails entourant le décès de l’artiste et concernant ses derniers jours. Leur enquête a été publiée en ligne et révèle que sa mort n’aurait rien de naturelle, tout comme celle de son ex-femme, Adrienne, officiellement décédée d’une overdose accidentelle. A l’époque de son décès, il avait été annoncé que James Brown avait succombé à une crise cardiaque le jour de Noël 2006 et qu’il avait du liquide dans ses poumons. Mais aucune autopsie officielle n’a eue lieu, en réalité.

Le médecin traitant de la star a également dit à CNN qu’il doutait que son patient soit décédé de causes naturelles. Selon lui, «une overdose, accidentelle ou autre», est à l’origine de sa mort.

En danger à la fin de sa vie?

L’enquête de CNN a l’entier soutien de la famille de James Brown qui insiste sur le fait qu’une autopsie devrait être pratiquée maintenant sur le corps du chanteur afin qu’il puisse reposer en paix. La journaliste ont commencé à enquêter sur le décès de la star lorsqu’ils ont été contactés par Jacquelyn Hollander, une amie de longue date du défunt.

Elle leur a fourni des documents qui, selon elle, prouvent que James Brown était en danger à la fin de sa vie.

Créé: 10.02.2019, 15h34

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.