Mardi 20 août 2019 | Dernière mise à jour 13:49

France Jean-Louis Trintignant réagit à l'interview de Cantat

L'acteur est revenu sur les propos de l'ancien chanteur de Noir Désir qui s'est exprimé sur la mort de Marie Trintignant.

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Suite à l'interview donnée au magazine Les Inrockuptibles par l'ancien chanteur de Noir Désir, Jean-Louis Trintignant, le père de Marie, a tenu à répondre au chanteur sur les ondes d'Europe 1.

«Ça fait dix ans cette année. J'ai essayé de vivre sans Marie, mais c'est très difficile. Beaucoup de gens vivent avec des drames et ils essaient de vivre comme moi j'essaie de vivre» a expliqué le père de l'actrice. Quand le journaliste rebondit sur les remords de Cantat il ajoute: «Je croyais que Bertrand Cantat allait se suicider» après l'avoir tuée, mais «il ne l'a pas fait. C'est son problème».

«J'ai essayé de ne pas l'accabler. Franchement, c'est quelqu'un pour qui je changerais de trottoir si je le voyais (...) Je l'ai rayé de ma vie (...) Je ne peux pas dire que c'est de la haine. C'est quelqu'un que je ne veux pas rencontrer», a ajouté l'acteur.


Jean-Louis Trintignant à propos de Bertrand... par Europe1fr (afp / Caroline Piccinin/Le Matin)

Créé: 23.10.2013, 11h41

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.