Mardi 21 novembre 2017 | Dernière mise à jour 06:44

Hilarant Jim Carrey met mal à l'aise une journaliste

L'acteur a donné une étrange interview à la Fashion Week de New York, expliquant qu'il ne croyait pas au monde réel.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Jim Carrey était à la soirée «Harper's Bazaar ICONS» organisée par Carine Roitfeld vendredi dernier et a répondu de manière pour le moins étrange aux questions de la journaliste de E! News, Catt Sadler.

Alors qu'il marchait sur le tapis rouge, il a commencé à tourner autour d'elle, la regardant intensément avant de déclarer que l'événement auquel ils étaient n'avait aucun sens. «Il n'y a pas de sens à tout ça, donc je voulais trouver le truc avec le moins de sens auquel je puisse me rendre. Et me voilà. Vous devez admettre que ça n'a aucun sens», a-t-il dit.

Après que la journaliste lui a expliqué qu'ils célébraient des icônes, l'acteur a répondu : «Célébrer les icônes ? Mais c'est le fond du fond, la pire idée qu'on puisse trouver. Les icônes, vous y croyez ? Je ne crois pas aux personnalités. Je ne crois pas que vous existez, mais il y a un délicieux parfum dans l'air.»

Lorsqu'elle lui indique qu'il est une icône, Jim Carrey se met alors à faire une bizarre imitation de James Brown, avant de paraphraser un discours qu'il avait donné à la Mararishi University of Management en 2014, après avoir reçu un doctorat honorifique pour ses accomplissements dans l'art.

«Je crois que la paix se trouve au-delà de la personnalité, de l'invention et des déguisements, au delà du «S» rouge que vous portez sur votre poitrine et qui fait rebondir les balles. Je crois que c'est plus profond que ça. Je crois que nous sommes un champs d'énergie qui danse pour lui même. Et je m'en fiche», a-t-il confié.

La reporter lui demande alors pourquoi il s'était habillé pour l'occasion, avec sa veste de smoking marbrée bleue et noire, ce à quoi il a rétorqué : «Je ne me suis pas habillé. Il n'y a pas de moi. Il y a juste des choses qui se passent, des amas de tétraèdres qui se déplacent.»

La reporter l'a ensuite poussé à donner son avis sur les choses qui se passent dans le monde, et il a continué, déclarant que ce n'était pas «notre monde» et que rien n'était réel, en disant : «Non. Nous n'avons aucune importance.»

Catt Sadler, qui était mal à l'aise durant toute l'interview, a quand même précisé sur Twitter qu'elle était toujours fan, ajoutant : «Merci pour cette petite danse imprévue, M. Carrey.»

(Le Matin)

Créé: 11.09.2017, 16h52


Sondage

Pour vous, les cadeaux de Noël se font...






Sondage

Faut-il lever l’interdiction d’adopter faite aux homosexuels?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne