Jeudi 19 septembre 2019 | Dernière mise à jour 03:14

Confidences Johnny Depp: «Je ne suis pas un homme violent»

Amber Heard a affirmé que l'acteur l'avait frappée au visage. Il en parle pour la première fois ouvertement.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un peu plus d'an après leur mariage, Amber Heard et Johnny Depp divorcent pour «différends irréconciliables». Quelques jours plus tard l'actrice l'accuse de violences conjugales. Des faits qui surprennent et entachent, depuis, la réputation du très célèbre Johnny Depp. Ce dernier avait laissé ses avocats s'occuper de l'affaire et avait décidé de ne rien commenter... Jusqu'à aujourd'hui.

Johnny Depp est revenu sur ces lourdes accusations datant de 2016 dans «GQ»: « Au début, je n’ai rien dit. Je savais que ces accusations allaient me suivre et qu’elles allaient jouer contre moi. Je ne vais pas jouer à celui qui pisse le plus loin. Déballez ce que vous avez besoin de déballer, mes avocats se chargeront du reste». Telle était sa position.

Sans entrer dans les détails, Johnny Depp déclare avoir souffert: «La chose qui m’a fait le plus mal, c’est d’être présenté comme une personne que je ne suis pas. Faire du mal à quelqu’un que vous aimez, comme une sorte de tyran? Non, ça ne peut pas être moi. Je ne suis pas un homme violent.»

Propositions plus rares

Les propositions au cinéma se font plus rares depuis le scandale. Peut-être l’une des raisons pour lesquelles Johnny Depp s’est plongé corps et âme dans la musique avec son groupe The Hollywood Vampires: «Très vite, j’ai eu l’impression que sa version m’avait transformé en bête. Je suis Quasimodo. J’ai senti que certaines personnes me regardaient différemment depuis ces accusations.»

L'acteur sera vendredi au Festival du film de Zurich pour parler de son dernier film «Richard Says Goodbye».

Créé: 03.10.2018, 15h35

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.