Mardi 19 novembre 2019 | Dernière mise à jour 08:54

France Johnny Hally­day a dû mentir pour ache­ter un appar­te­ment à sa fille

Pour ne pas créer de tensions le rocker aurait caché le montant de l'acquisition à Laeticia Hallyday.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le dernier numéro de Paris Match est dédié à Laeticia Hallyday. Le magazine décrypte sa personnalité et sa vie aux côtés de Johnny Hallyday. Et comme on l'imagine, on apprend que la relation entre Laura Smet et sa belle-mère n'était pas toujours parfaite. Et ce bien avant cette guerre médiatique concernant l'héritage de la star.

En effet, la fille aînée du chanteur a reçu une aide finan­cière de la part de son père pour l'achat de deux appar­te­ments pari­siens. Mais une nouvelle fois, ces acqui­si­tions auraient engen­dré quelques tensions. «Lorsque Johnny décide d'ache­ter un appar­te­ment à Laura, par exemple, c'est Laeti­cia qui aurait fixé le prix à ne pas dépas­ser, peut-on lire. L'appar­te­ment en vaut le double. Johnny fait en sorte qu'elle ne soit pas au courant.» Les 5000 euros versés chaque mois à Laura Smet servi­raient alors à rembour­ser ce prêt immo­bi­lier.

Selon Paris Match, les tensions étaient telles entre les deux femmes que Laeti­cia Hally­day effaçait les messages qu'elle ne suppor­tait pas du portable de son époux: «L'entou­rage l'accuse d'envoyer textos ou mails depuis le télé­phone de Johnny, et même à se faire passer pour lui. Et d'effa­cer de son répon­deur les messages qui la dérangent.»

Créé: 19.04.2018, 17h37

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.